Infos

Social Dijon : la cigarette au coeur de la manif des personnels de direction des collèges et des lycées

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne mercredi 21 septembre 2016 à 18:42

Les manifestants ont collé des affiches sur les vitres du rectorat
Les manifestants ont collé des affiches sur les vitres du rectorat © Radio France - Thomas Nougaillon

A Dijon, ce mercredi les principaux de collèges et les proviseurs de lycées étaient une centaine à se rassembler devant le rectorat. Une manifestation au cours de laquelle il était surtout question de sécurité. Ils demandent le rétablissement des zones fumeurs à l'intérieur des établissement.

Sous la houlette du Syndicat National des Personnels de Direction de l'Education Nationale (le SPDEN), principaux de collèges et proviseurs de lycées ont manifesté dans toute la France. A Dijon ils étaient donc une centaine (109 très précisément) à se réunir devant le rectorat, soit un tiers des personnels de direction de l'académie*! Ils veulent, en cette période d'attentat et tant que l'état d'urgence sera maintenu, que la loi Evin soit assouplie. Et qu'on rétablisse les zones fumeurs à l'intérieur de leurs établissements.

Emmanuel Masson secrétaire académique du SPDEN-UNSA  - Radio France
Emmanuel Masson secrétaire académique du SPDEN-UNSA © Radio France - Thomas Nougaillon

Emmanuel Masson

En fait, suite aux attentats de Paris en novembre 2015, le gouvernement a autorisé les chefs d’établissement à mettre en place des "zones spécifiques". C'est à dire des zones permettant aux élèves de fumer à l’intérieur des lycées. Mais, voilà peu après, la justice administrative venait contredire cette disposition. Et plusieurs chefs d'établissements étaient même condamnés. Depuis, il est interdit de fumer dans les lycées, pour griller une cigarette il faut aller sur le trottoir. Et durant certaines récréations ce sont plusieurs centaines d'élèves qui stationnent à des endroits potentiellement très dangereux.

Marc Aubert, proviseur du lycée Parriat, 950 élèves, à Montceau-les-Mines - Radio France
Marc Aubert, proviseur du lycée Parriat, 950 élèves, à Montceau-les-Mines © Radio France - Thomas Nougaillon

Reportage dans la manifestation Dijonnaise

Une délégation des personnels de direction des collèges et lycées a été reçue par la rectrice de l'académie de Dijon, Frédérique Alexandre-Bailly. Comme partout en France ils lui ont demandé de relayer leurs inquiétudes à la ministre de l'Education Nationale Najat Vallaud-Belkacem. Un premier coup de semonce pour ces personnels de direction qui exigent des réponses à leurs interrogations dans les prochaines semaines.

Marie-Christine Bégrand, principale du collège Boris-Vian, 320 élèves, à Talant - Radio France
Marie-Christine Bégrand, principale du collège Boris-Vian, 320 élèves, à Talant © Radio France - Thomas Nougaillon

Ce type de manifestation de proviseurs de lycées ou de principaux de collèges est extrêmement rare. La dernière remontait à 10 ans au niveau national! Pour Dijon c'était même la première fois qu'ils se réunissaient ainsi devant le rectorat pour faire remonter leur colère auprès de leur ministère de tutelle. A l’appel du SNPDEN, les manifestants, veulent également obtenir des revalorisations salariales. Ils dénoncent aussi le temps qu'ils perdent à cause de certains logiciels informatiques pas du tout adaptés à leur profession. Jusqu'à une heure par jour.

*l'académie de Dijon regroupe les 4 départements Bourguignons: la Nièvre, la Saone-et-Loire, l'Yonne et la Côte-d'Or.

Partager sur :