Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À Paris, une soirée dégustation sur une péniche pour faire découvrir la gastronomie berrichonne

mardi 10 avril 2018 à 0:50 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry

Le Berry en promotion à Paris ce lundi soir ! Une soirée était organisée sur une péniche parisienne pour faire découvrir la gastronomie de l'Indre à une quarantaine de journalistes. Des chefs, producteurs ou viticulteurs ont pu faire déguster leurs produits.

Entrées, plats, desserts, vins... les invités ont pu goûter à l'ensemble de la gastronomie berrichonne.
Entrées, plats, desserts, vins... les invités ont pu goûter à l'ensemble de la gastronomie berrichonne. © Radio France - Adèle Bossard

Indre, France

Un afterwork très berrichon sur une péniche parisienne ce lundi soir ! L'ADTI, l'Agence de développement touristique de l'Indre, et l'UMIH, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de l'Indre et du Cher, organisaient une soirée dégustation à Paris pour faire découvrir la gastronomie berrichonne à une quarantaine de journalistes.

Au menu, des dizaines de bouchées très berrichonnes : du pâté berrichon, des piquillos farcis au Pouligny-St-Pierre, des feuilletés au safran du Berry, du risotto de quinoa et poule noire du Berry à la truffe, de la soupe de lentilles vertes du Berry, de la carpe de Brenne fumée... Au comptoir, pour accompagner ces mets, du Valençay et du Reuilly.

Opération de communication prestige

Un stand pour les lentilles vertes du Berry... et la grande roue de la place de la Concorde ! - Radio France
Un stand pour les lentilles vertes du Berry... et la grande roue de la place de la Concorde ! © Radio France - Adèle Bossard

Mais au loin le décor est très parisien ! La Seine, le Grand Palais et la grande roue de la place de la Concorde. Sont présents de nombreux représentants de l'Indre : des chefs, des producteurs, des viticulteurs... et des élus du département. Leurs convives sont une quarantaine de journalistes ou critiques culinaires, invités à découvrir le "Berry côté Indre".

"Je ne connaissais l'Indre que par Denisot, Depardieu et la Berrichonne Football, reconnaît le critique gastronomique martiniquais Christian Bidoneau. Mais je ne connaissais aucun produit. Je ne savais même pas que le Valençay c'était de chez vous ! C'est une belle surprise, je vais en parler partout, en France comme en Outre-Mer", promet-il.

Objectif rempli pour cette soirée à 13 000 euros, qui vise justement à faire parler du Berry, de son terroir et de sa nourriture. Gaëlle tient le blog "Mademoiselle Bon Plan" : "On a goûté un Valençay, un chèvre cendré, je me rappelle avoir goûté des bons fromages comme ça mais si les gens ne sont pas allés dans la région, ils n'ont pas forcément l'occasion de goûter les spécialités ! Là, elles viennent à nous, on ne va pas se plaindre !" Pendant la dégustation, elle envoie quelques photos de la soirée sur ses réseaux sociaux. 

"Les Berrichons ne sont pas assez fiers de leur région"    
Pierre Bonte, journaliste

Le journaliste Pierre Bonte, amateur de vin de Reuilly. - Radio France
Le journaliste Pierre Bonte, amateur de vin de Reuilly. © Radio France - Adèle Bossard

Mais le Berry manque encore d'ambassadeurs. C'est en tout cas l'avis de Pierre Bonte. Le journaliste et animateur de radio, notamment avec l'émission Bonjour monsieur le Maire sur Europe 1, est un grand adepte du Berry et de ses produits. Mais il estime que l'Indre gagnerait à se faire connaître davantage : "Le tempérament berrichon est assez réservé et les Berrichons ne sont pas assez fiers de leur région, ils manquent un peu d'audace pour se faire connaître, à cause d'une certaine timidité, affirme celui qui a écrit un ouvrir sur les tempéraments selon les régions françaises. Alors _c'est bien qu'il y ait des occasions comme celles-ci, pour se faire connaître et se faire aimer_." 

Reste maintenant à attendre les retombées de la soirée, les éventuels articles, et les visites en Berry de plusieurs journalistes qui ont promis qu'ils viendraient visiter la région.

La péniche "Rosa Bonheur sur Seine", version Berry. - Radio France
La péniche "Rosa Bonheur sur Seine", version Berry. © Radio France - Adèle Bossard