Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soldes d'été à Paris : les commerçants inquiets de cette édition très particulière

-
Par , France Bleu Paris

Les soldes d'été débutent ce mercredi partout en France après avoir été repoussées de trois semaines en raison de l'épidémie de coronavirus. Mais les commerçants parisiens restent sceptiques sur cette édition des soldes, encore une fois, très particulière.

Les soldes d'été commencent ce mercredi partout en France. À Paris, les commerçants sont inquiets sur cette édition très particulière.
Les soldes d'été commencent ce mercredi partout en France. À Paris, les commerçants sont inquiets sur cette édition très particulière. © Radio France - Bradley de Souza

Les commerçants n'y comptent pas vraiment. Cette édition des soldes d'été 2020 tombe en plein été, ce mercredi. Elle a été repoussée en raison de l'épidémie de coronavirus. "Beaucoup de Parisiens sont partis en vacances mais on s'attend à tout, on espère avoir du monde quand même", relate Sophie à France Bleu Paris, gérante d'Atmosphere Fashion Store dans le 15e arrondissement de Paris, avant de fignoler les derniers préparatifs.

Les commerçants inquiets

Des ceintures à -70%, des jeans à -50%, les commerçants de la rue Saint Charles bradent les articles au maximum pour attirer le chaland. "On est dans l'attente, ça va être encore la surprise, voir s'il y a du monde ou pas", note Sophie. Dans sa boutique, "_le port du masque est recommandé mais il y a du gel hydroalcoolique obligatoire à l'entrée. De plus il est possible d'essayer sur place mais les vêtements sont mis de côté une fois essayés de même que les lunettes de soleil par exemple, elles sont désinfectées à chaque essayag_e", explique la gérante.

Il est vrai que le protocole sanitaire dans les magasins en refroidit plus d'un. À l'instar de Dominique croisée près de Beaugrenelle. "Le port du masque est encombrant, ça nous oppresse tellement que lorsque l'on rentre dans une boutique on n'a pas le temps de voir les choses. C'est trop oppressant. Il vaut mieux être à la maison sur son lit avec l'ordinateur c'est dix fois mieux", relate-t-elle. Comme elle, ils sont nombreux à vouloir dans ce contexte faire soldes sur internet.

Mais les soldes d'été doivent permettre aux commerçants  de repartir (enfin) du bon pied. "Le problème c'est qu'on va être limité en termes de stock, les entrepôts ont été bloqués pendant trois mois", explique Jeremy, responsable d'une boutique de prêt-à-porter. "Les soldes s'annoncent tendues en termes de fréquentation", poursuit-il. Mais il devront composer avec un facteur supplémentaires : les vacances. En effet, beaucoup de Parisiens sont d'ores et déjà partis au soleil.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess