Économie – Social

Soldes d'hiver : les commerçants vont-ils gagner leur bataille contre la météo ?

Par Valentine Joubin, France Bleu Bourgogne mardi 5 janvier 2016 à 20:26

Cette commerçante doit écouler au moins 3.000 articles
Cette commerçante doit écouler au moins 3.000 articles © Radio France - Valentine Joubin

Ce mercredi, à 8h, c'est le top départ des soldes d'hiver 2016. Avec la douceur des températures, les stocks de vêtements sont très importants. Les commerçants dijonnais vont casser les prix dès le départ.

C'est le grand saut pour les commerçants dijonnais. Ce mercredi à 8h, c'est le top départ des soldes d'hiver. Cela fait des jours, voire des semaines qu'ils s'y préparent. "Juste après les Noël on a dû commencer l'étiquetage pour les ventes privées, et depuis on continue, produit par produit, chaque jour.", explique Carole Aubertin, responsable d'un magasin de vêtements pour enfants au centre commercial de la Toison d'Or à Dijon. Avec la douceur des températures, la commerçante se retrouve avec "entre 3.000 et 4.000" vêtements sur les bras, sans compter les nouveaux arrivages. Mais Carole Aubertin en est certaine, "On va réussir à tout écouler".

" Les soldes se jouent le premier jour", Carole Aubertain, commerçante

Des réductions à -60% dès le premier jour

Pour réussir à vendre leur stock de doudounes et de pulls les commerçants de la Toison d'or ont tous la même technique : casser les prix. Les réductions à -50% voire -60% vont commencer dès le premier jour. Remi, vendeur pour une grande enseigne de prêt-à-porter masculin en est même surpris : "Les blousons en cuir sont déjà tous à -50%, c'est là première fois que je vois ça". Mais pour Natasha Perriot, responsable adjointe de magasin, la météo est toujours plus forte que les ristournes, "La cliente fait en fonction de ses envies. S'il fait doux, on ne peut pas la forcer". Tous ces commerçants dijonnais l'affirment, le thermomètre des soldes c'est le premier jour, après c'est quasiment impossible d'inverser la tendance.

Les Français et les soldes d'hiver - Aucun(e)
Les Français et les soldes d'hiver - Idé