Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soldes en Ille-et-Vilaine : l'ouverture le dimanche n'a pas convaincu

-
Par , France Bleu Armorique

La chambre de commerce et d'industrie d'Ille-et-Vilaine, l'union du commerce de Rennes et le Carré Rennais ont mené une enquête auprès des commerçants afin de connaître leur bilan des soldes d'hiver. Il est loin d'être satisfaisant.

Une boutique lors des soldes.
Une boutique lors des soldes. © Radio France - Audrey Morellato

Les soldes d'hiver se terminent ce mardi 2 mars. Le gouvernement a décidé de les repousser de deux semaines après avoir imposé un couvre-feu à 18h. A l'heure du bilan, la chambre de commerce d'Ille-et-Vilaine, le carré rennais et l'union du commerce de Rennes a interrogé les commerçants. Près d'une centaine d'entre eux a répondu. 

Une baisse de fréquentation dans les commerces

A cause de la crise sanitaire, les soldes ont démarré le 20 janvier, plus tard que prévu et pour 60% des commerçants c'était une mauvaise idée. D'ailleurs, selon cette étude, plus de sept commerçants sur dix ont organisé des ventes privées avant les soldes pour éviter les effets d'un éventuel confinement.

Les rabais ont finalement duré six semaines au lieu de quatre et sur l'ensemble de la période, plus de la moitié des commerçants estiment que la fréquentation de leur boutique a été inférieure à l'an passé. 41% d'entre eux ont vu leur chiffre d'affaires baisser mais sept commerçants sur dix ont une trésorerie égale ou inférieure à celle de l'année 2020.

A peine 20% des commerces ouverts le dimanche

Mi-janvier, la mise en place du couvre-feu a contraint les commerces à fermer dès 18h et 28% des commerçants estiment avoir perdu de la clientèle. Pour fluidifier la circulation des clients, les préfets de Bretagne ont autorisé l'ouverture des commerces chaque dimanche de janvier.

Force est de constater que cette autorisation n'a pas vraiment été suivie d'effets. Les dimanche, 10, 17 et 31 janvier, moins de 20% des commerces auraient ouvert leurs portes. Le 24 janvier, lors du premier week-end des soldes, 32% des commerces étaient ouverts. Par ailleurs, seul un commerçant sur quatre était satisfait d'avoir accueilli des clients lors de ces journées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess