Économie – Social

Soldes : le mauvais temps n'attire pas les Bordelais dans les magasins

Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde dimanche 10 janvier 2016 à 18:00

Quelques acheteurs ont bravé la pluie pour les soldes
Quelques acheteurs ont bravé la pluie pour les soldes © Radio France - Pauline Pennanec'h

A l'assaut de la pluie pour obtenir les meilleures démarques : premier dimanche de soldes dans les rues de Bordeaux ce dimanche, et c'était plutôt calme dans la rue Sainte-Catherine à Bordeaux.

 La pluie a freiné les Bordelais. Ce premier dimanche de soldes, on découvre la rue Saint-Catherine bien calme à Bordeaux. Ça n'est pas comme ça tous les jours, alors ça fait des heureuses. Justine et sa copine Elisa Lou profitent du calme dans les boutiques : "C'est plus agréable, on a plus le temps de regarder et d'essayer. Mais il n'y a plus toutes les tailles, les magasins ont été parfois dévalisés samedi" expliquent-elles.

Et les remises, elles sont déjà conséquentes ? Pour l'instant, ça démarre doucement, de -30 à -40 %. Caroline s'est offert quelques coquetteries, "une paire de chaussures et des vêtements pour être bien cet hiver" confie-t-elle. Même s'il pleut ? "Ah bah tant pis, il faut être courageux !" sourit la jeune fille.

"On en profite, il n'y a personne !"

Sophie et Geoffroy n'avaient pas prévu de faire les magasins. "Allez pourquoi pas" se sont-ils dit : "A la base, c'était juste pour acheter quelque chose dans une boutique, et puis on s'est dit qu'on pouvait en profiter comme il n'y a personne" raconte Sophie. "En plus on est sorti quand il ne pleuvait plus, mais c'est reparti on dirait" sourit Geoffroy.

La pluie, c'est presque une aubaine pour Julien, qui a l'air de détester la foule : "Il pleut, il n'y a pas grand monde, on fait des affaires. Mais je n'irai pas jusqu'au bout !"

Le mauvais temps n'effraie pas trop les commerçants. Laurette est vendeuse dans un magasin de prêt à porter : "Le samedi on était débordé : on a fait 2000 ou 3000 euros de plus de chiffre d'affaire que ce qui était prévu, c'est très bien. Là c'est calme, mais en général, on a l'habitude de dire que c'est pour prendre de l'élan". Il reste encore cinq semaines de soldes.