Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soldes : à Limoges, les commerçants indépendants agacés par les ventes privées

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Les soldes d'été débutent ce mercredi, mais l'événement a perdu de sa saveur, car de nombreuses enseignes anticipent le rendez-vous avec les ventes privées. Les indépendants, eux, n'arrivent pas toujours à suivre.

Des ventes privées dont on peut parfois profiter, sans être inscrit dans le fichier au préalable...
Des ventes privées dont on peut parfois profiter, sans être inscrit dans le fichier au préalable... © Radio France - Fabienne Joigneault

Les soldes d'été démarrent ce mercredi : 6 semaines de rabais dans les boutiques et sur internet. Mais en fait, depuis plusieurs années, ces rabais commencent plusieurs jours avant le coup d'envoi dans de nombreuses enseignes avec les ventes privées. Un système que dénoncent les commerçants indépendants à Limoges.

"On serait bien bêtes de payer plein pot !

"Les soldes, ça n'est plus un événement", confie le patron de plusieurs boutiques du centre-ville. Avec les ventes privées, et les promotions ponctuelles tout le long de l'année, les clients ne sont plus dans les starting-blocks. D'autant que le système des ventes privées n'est pas si privé que ça, explique Marie-Pierre, rencontrée en plein shopping : "c'est très hypocrite, parce que même sans la carte du magasin, on arrive à avoir accès aux ventes privées en s'inscrivant sur le moment, et à avoir 50%, la veille des soldes !". Sa copine Martine s'avoue un peu désorientée, avec "les anniversaires, les ventes flash, les liquidations", et toutes deux arrivent à la même conclusion : "on serait bien bêtes de payer plein pot !".

"6 semaines, c'est trop long

Et c'est bien le problème pour nombre de commerçants indépendants : leurs clients, surtout les jeunes générations, se sont habitués à ces rabais permanents. Sauf qu'à l'inverse des grandes enseignes, eux ne peuvent pas se permettre de rentrer dans ce système. "Les logiciels informatiques de caisse permettent de gérer ça, mais c'est plus un problème de marge !", explique Maïté Charrière, qui tient une boutique de chemises rue du Consulat, "si on fait des ventes privées + des soldes, on ne vend jamais au vrai prix, et on n'a jamais la marge pour rentabiliser le magasin". Elle plaide, comme beaucoup de ses collègues, pour une réglementation plus stricte, sans ventes privées. Et des soldes plus courts, car "seules les 3 premières semaines marchent vraiment"'.

Veille de soldes, rue du Consulat : les pavés sont fin prêts !
Veille de soldes, rue du Consulat : les pavés sont fin prêts ! © Radio France - Fabienne Joigneault

En attendant, ces soldes d'été, à Limoges, seront l'occasion de profiter des nouvelles rues piétonnes, inaugurées la semaine dernière, et ce jusqu'au mardi 8 août.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess