Économie – Social

Soldes : un démarrage décevant pour 56 % des commerçants limougeauds

Par Solène De Larquier, France Bleu Limousin mardi 24 janvier 2017 à 4:56

les soldes d'hiver ont démarré doucement comme le révèlent les premières tendances.
les soldes d'hiver ont démarré doucement comme le révèlent les premières tendances. © Radio France - France Bleu Limousin

La chambre du commerce et de l'industrie de la Haute-Vienne vient de sortir la première enquête sur les soldes. La majorité des commerçants du centre-ville de Limoges estime que l'affluence depuis le début des soldes n'est pas au rendez-vous.

Les soldes entament leur troisième semaine et c'est déjà l'heure d'un premier bilan... plutôt décevant. C'est ce que révèle l'enquête réalisée par la Chambre du commerce de Limoges auprès de 150 commerçants du centre-ville mi-janvier. 56 % des vendeurs se disent déçus voire très déçus du démarrage des soldes. Une légère amélioration a tout de même été notée le premier samedi avec un peu plus de monde dans les boutiques.

74 % des commerçants vont même jusqu'à affirmer que le niveau de fréquentation est inférieur à celui de l'hiver 2016. Et la raison qui revient le plus souvent parmi les sondés est la multiplication des ventes privées. Cette année, elles ont démarré bien plus tôt que d'habitude, aux alentours du 28 décembre, et ont duré jusqu'à la veille des soldes. C'est d'ailleurs une tendance qui se confirme à Limoges avec 54 % des commerçants interrogés qui en pratiquent.

Attirer les clients autrement

Les commerçants limougeauds tentent donc de rendre les soldes plus attrayants. Rendre les promotions plus agressives, et ce dès le début des soldes, est une option choisie par 33 % d'entre eux. Certains ont même décidé de ne plus étiqueter les articles individuellement et d'appliquer la même réduction (souvent 50 % ou plus) à tout le magasin. Ils sont également de plus en plus nombreux à ne plus seulement compter sur l'affluence en boutique puisque près de la moitié des vendeurs du centre-ville proposent des soldes sur internet en parallèle.