Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Solidarité : la Banque alimentaire doit s'adapter aux nouveaux modes de consommation des Sarthois

-
Par , France Bleu Maine

La Banque alimentaire organise vendredi et samedi sa grande collecte annuelle dans 125 supermarchés du département. Une centaine de tonnes de denrées est récoltée chaque année mais l'association doit faire face aux nouveaux modes de consommation des Sarthois.

Christian Lacoste, le président de la Banque alimentaire en Sarthe, espère récolter une centaine de tonnes de denrées au cours de la grande collecte annuelle
Christian Lacoste, le président de la Banque alimentaire en Sarthe, espère récolter une centaine de tonnes de denrées au cours de la grande collecte annuelle © Radio France - yann lastennet

Le Mans, France

En Sarthe, le nombre de denrées collectées est globalement stable ces dernières années même si l'an passé, cinq tonnes de moins ont été récoltées. " Il y a eu un petit effet gilet jaune" reconnait Christian Lacoste, le président de la Banque alimentaire de la Sarthe. Mais l'association doit faire face aussi aux changements de mode de consommation des Sarthois." Les particuliers commandent de plus en plus sur internet, en passant par le drive et du coup, ils ne sont plus en contact avec les bénévoles et ont moins tendance à donner" 

Avec les commandes des courses sur internet, une partie des clients des supermarchés ne voit plus les bénévoles de la Banque alimentaire reconnait le président Christian Lacoste

7000 bénéficiaires en Sarthe : de l'étudiant au retraité

Au cours de la grande collecte annuelle, cent tonnes de produits sont récoltées par les 1800 bénévoles de la Banque alimentaire. "Nous avons besoin de l'huile, de sucre, de pâtes...Bref, les produits de base mais aussi des produits pour les bébés (petits pots, couches etc...) car parmi les bénéficiaires, il y a des familles avec des enfants en bas-âge". Les produits collectés sont ensuite reversés aux 98 associations partenaires (CCAS, épicerie sociale, secours catholique...). Ce sont elles qui les donnent aux 7000 sarthois qui viennent chercher de l'aide. "On a des étudiants, des retraités, des familles, des migrants. Le spectre des bénéficiaires est très large". 

En Sarthe, 7000 personnes bénéficient de l'aide de la Banque alimentaire

La crainte de la baisse des aides européennes

Mais il n' y a pas que la grande collecte annuelle ! La Banque alimentaire de la Sarthe récolte chaque année près de 700 tonnes de denrées. 31% de cette aide alimentaire provient de fonds publics (Etat, collectivités, fonds européens). Mais en 2021, les différentes aides européennes pourraient fusionner, ce qui fait craindre aux associations une baisse du montant des aides. " Cette aide européenne représente pour nous 25 % des denrées que l'on capte. On redoute une baisse de 5 à 10% de ces dotations" explique Christian Lacoste. "Il faut qu'on s'y prépare en allant prospecter d'autres structures. Les grandes surfaces et les industriels de l'agro-alimentaire avec lesquels on développe des partenariats. Ils jouent le jeu car ils peuvent bénéficier de mesures de défiscalisation sur les dons" et puis la loi anti-gaspillage les incite à ne plus jeter leurs invendus.   

La Banque alimentaire craint de voir l'aide européenne se réduire dans les années à venir. Elle représente 25 % des denrées collectées par l'association

Rendez-vous vendredi et samedi dans 125 supermarchés de la Sarthe (dont 25 au Mans) pour la collecte annuelle de la Banque alimentaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu