Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Solutia en Franche-Comté : pas de repreneur, 90 employés licenciés

jeudi 14 février 2019 à 8:05 Par Jonathan Landais et Christophe Beck, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon

L'entreprise d'aide à domicile Solutia, basée dans le Pays de Montbéliard, est liquidée en Haute-Saône et dans le Doubs. Aucun repreneur ne s'est présenté ce mercredi au tribunal, 90 salariés vont être licenciés.

Le secteur de l'aide à domicile en France (photo d'illustration)
Le secteur de l'aide à domicile en France (photo d'illustration) © Maxppp - Vanessa Meyer

Montbéliard, France

Il n'y a pas d'offre de reprise pour Solutia. L'entreprise de services à la personne dont le siège social est à Sainte-Marie dans le Pays de Montbéliard, dans le Doubs avait été placée en liquidation judiciaire début janvier. La justice devait se prononcer ce mercredi 13 février 2019 sur un éventuel plan de reprise, mais aucun repreneur ne s'est présenté.

L'antenne du Jura sauvée

Seule l'antenne du Jura, avec 11 salariés, a trouvé un repreneur. Pour le reste, le tribunal de commerce de Besançon a prononcé la liquidation des antennes du Doubs et de Haute-Saône. Un candidat à la reprise s'était fait connaître, mais il n'a pas fait le déplacement au tribunal ce mercredi.

500 personnes âgées concernées

90 lettres de licenciements devraient partir dans les jours qui viennent. La fin d'activité est fixée au samedi 23 février. Ce sont près de 500 personnes âgées qui vont devoir chercher de nouvelles intervenantes. L'une des ex-cadres de Solutia envisage de créer une société pour reprendre une partie de cette clientèle du Pays de Montbéliard.