Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Son activité est unique en Lorraine : le réemploi des bouteilles de bière

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Un jeune ingénieur vosgien vient de lancer sa petite entreprise, La Bouteille Lorraine. Son activité ? Laver les bouteilles de verre pour les remettre dans le circuit. Il travaille pour le moment avec des micro-brasseries de la région.

La Bouteille Lorraine nettoie des bouteilles de bière pour ensuite les réemployer
La Bouteille Lorraine nettoie des bouteilles de bière pour ensuite les réemployer © Radio France - Isabelle Baudriller

Thaon-les-Vosges, Capavenir Vosges, France

C'est une activité unique en Lorraine et elle s'inscrit dans une démarche de développement durable : le lavage des bouteilles en verre afin de les remettre dans le circuit. Pas question de recyclage mais bien de réemploi de bouteilles, consignées ou non. 

Une activité créée par un jeune ingénieur vosgien. Clément Bonini, 32 ans, a lancé il y a un peu plus d'un mois son entreprise à Thaon-les-Vosges  : "La Bouteille Lorraine". Il travaille pour le moment uniquement avec des brasseries artisanales de la région. "Il y a une vraie demande de la part de leurs clients de rapporter les bouteilles et les réemployer plutôt que les jeter dans une borne de recyclage", explique Clément Bonini.  

Tout le monde a intuitivement conscience que le fait de casser les bouteilles, les concasser, les fondre, c'est beaucoup plus énergivore que les laver

Clément Bonini devant sa laveuse automatique - Radio France
Clément Bonini devant sa laveuse automatique © Radio France - Isabelle Baudriller

La capacité de sa laveuse automatique - une machine allemande achetée d'occasion : 4 000 bouteilles par jour. Mais Clément Bonini n'en est pas arrivé à ce rythme là. Car il s'occupe de tout, tout seul : chercher les bouteilles, les charger dans la machine, les décharger une fois lavées à l'eau alcaline puis rincées et les rapporter à ses clients.

Le jeune chef d'entreprise n'exclut pas de développer son activité : "En Lorraine, il y a pas mal de micro-brasseries qui se développent. Assez rapidement, je pense qu'il faudrait qu'il y ait quelqu'un qui s'occupe de la laveuse pendant que moi, je fais autre chose. Mais on n'en est pas encore là !"

Des bouteilles de bière en attente de lavage - Radio France
Des bouteilles de bière en attente de lavage © Radio France - Isabelle Baudriller

Pour le moment, La Bouteille Lorraine travaille avec trois brasseries artisanales : Grenaille à Jarville et Tumulte à Magnières (Meurthe-et-Moselle), La Mandale à Chaillon (Meuse). Bientôt une quatrième : La Golaye à Xertigny (Vosges).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu