Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SONDAGE - Les habitants des Hauts-de-France "heureux" mais inquiets pour le dynamisme économique de leur région

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu Picardie

Les Nordistes et les Picards sont le premier atout de la région des Hauts-de-France perçue comme fragile économiquement. C'est l'un des enseignements d'un sondage intitulé "La France en morceaux" publié ce mardi par le cabinet d'études Elabe pour l'Institut Montaigne et franceinfo.

le cabinet d'études Elabe souligne que 72% des habitants des Hauts-de-France se disent heureux mais qu'ils sont aussi inquiets de la fragilité du dynamisme économique du territoire.
le cabinet d'études Elabe souligne que 72% des habitants des Hauts-de-France se disent heureux mais qu'ils sont aussi inquiets de la fragilité du dynamisme économique du territoire. © Maxppp - Jean-François Frey

"Des habitants heureux mais divisés sur l'état de leur territoire" : dans un sondage baptisé La France en morceaux publié ce mardi*, le cabinet d'études Elabe souligne que 72% des habitants des Hauts-de-France se disent heureux mais qu'ils sont aussi inquiets de la fragilité du dynamisme économique du territoire. Selon cette étude menée pour l'institut Montaigne et franceinfo, les habitants des Hauts-de-France ne portent pas un regard très positif sur leur région mais ils se rattrapent avec leurs propres qualités. 

Une économie régionale vue comme fragile

La météo (premier défaut cité pour la région), l'économie morose, le marché du travail difficile, les commerces qui ferment, le sentiment d'injustice, de déclassement : toutes ces difficultés reviennent au fil des réponses des personnes sondées. Seuls 34% des Nordistes et des Picards souhaiteraient que leurs enfants grandissent dans les Hauts-de-France (c'est la dernière région parmi les douze métropolitaines). 

Les Nordistes et les Picards, première qualité de la région

La force de la région ? Ce sont ses habitants. Les Nordistes et les Picards sont cités comme la première qualité des Hauts-de-France par les personnes sondées (43% des réponses, 14 points de plus que la moyenne nationale). En outre, 35% des Nordistes et des Picards estiment qu'il y a de l'entraide et de la fraternité là où ils vivent. Ils soulignent également la beauté des paysages et les équipements publics comme qualités de leur région. "Un capital humain au défi de l'économie" résument les auteurs de l'enquête.

Le baromètre des régions vu des Hauts-de-France.
Le baromètre des régions vu des Hauts-de-France. © Visactu

*Parmi les 10.010 personnes qui ont répondu à l'enquête du Baromètre des Territoires, 800 vivent dans les Hauts-de-France. Ces 800 personnes constituent un échantillon représentatif de la population de la région Hauts-de-France constitué à partir de quotas sur les variables de genre, d'âge, de catégorie socio-professionnelle et de taille d'agglomération.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess