Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Sortie de grève du Samu de Seine-Saint-Denis

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

La grève du Samu de Seine-Saint-Denis a pris fin lundi après-midi. A la suite de négociations avec l'Agence régionale de santé (ARS) et l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, une dizaine de personnes seront recrutées. Les agents du 15 dénonçaient un manque de personnel.

Les agents du 15 de Seine-Saint-Denis avaient déposé un préavis de grève pour lundi 24 décembre
Les agents du 15 de Seine-Saint-Denis avaient déposé un préavis de grève pour lundi 24 décembre © Maxppp - Luc Nobout

Seine-Saint-Denis, France

Le Samu 93 a obtenu gain de cause. Un protocole de sortie de grève a été signé lundi après-midi par les syndicats avec l'Agence régionale de santé (ARS) et l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Une dizaine de personnes seront recrutées pour venir grossir leurs rangs

Les agents du 15 avaient entamé une grève le 24 décembre pour alerter sur leurs conditions de travail et dénoncer un "manque de moyens humains".

"Nous allons passer d'un effectif théorique de 42 agents à 51, c'est pratiquement ce que l'on voulait", se réjouit Frédéric Adnet, directeur du Samu en Seine-Saint-Denis.

Ces embauches seront financées en partie par l'"enveloppe exceptionnelle" de 300.000 euros débloquée par l'ARS dans chacun chacun des SAMU d’Ile-de-France.

Plus de moyens et une meilleure organisation

L'objectif de ces embauches est d'améliorer le service du SAMU, notamment en limitant le temps d'attente pour joindre les services d'urgence. "Cela passe par plus de moyens, mais aussi par une meilleure organisation", précise Jérôme Antonini, chef de cabinet de la direction générale de l'AP-HP.

Outre, des emplois supplémentaires, l'AP-HP veut "favoriser l'accès des emplois contractuels aux concours et à la titularisation". Un concours aura lieu en 2019, pour recruter 35 personnes.

L'ARS annonce qu'elle mènera une étude globale du fonctionnement des Samu dans la région courant 2019.

Choix de la station

France Bleu