Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

SOS Villages : un hôtel de Saint-Georges de Mons cherche un repreneur

-
Par , France Bleu, France Bleu Pays d'Auvergne

Sabrine Durant-Berto essaye de vendre son hôtel depuis 4 ans. Mais elle n'a eu qu'une seule visite non-concluante. Aujourd'hui, elle fait appel à SOS Villages et Jean-Pierre Pernaut, son ultime recours pour enfin se séparer de son bien.

Sa gérante cherche à vendre depuis 4 ans
Sa gérante cherche à vendre depuis 4 ans © Radio France - Mickaël Chailloux

Saint-Georges-de-Mons, France

Sabrine Durant-Berto a tout essayé. Vente aux particuliers, petite annonce passée dans l'agence du village...mais rien n'y fait. "On commence à trouver le temps long" estime cette arlésienne d'origine, installée dans les Combrailles depuis 12 ans. En 4 ans qu'elle a posté cette annonce, elle n'a obtenu qu'une visite pour son hôtel, l'Auberge Saint-Georges à Saint-Georges de Mons. Non-concluante évidemment. "On commence à se remettre en question, estime-t-elle, est-ce que c'est le bâtiment qui ne plait pas ?

Les territoires ruraux se meurent

Son hôtel-restaurant a pourtant tout pour plaire : il est classé deux étoiles, possède 9 chambres, une salle de restauration qui peut accueillir 45 couverts, et surtout un terrain de 2 200 mètres carrés avec terrasses et petits chalets de location à aménager. Et pourtant, personne ne semble intéressé, pour l'instant. "Je pense qu'il manque de la communication sur ces territoires ruraux, où l'on pense qu'il ne se passe rien alors qu'il y a pas mal de services. Qui disparaissent car les gens ne viennent plus" se désole Sabrine Durant-Berto. 

En attendant, elle continue de faire tourner son hôtel, qui marche bien. Elle compte environ 60% de fréquentation, grâce en grande partie à l'industrie présente dans les Combrailles qui font tourner l'hôtel l'hiver. L'été, quelques touristes viennent faire une étape en Auvergne avant d'aller en vacances. Pour proposer à ses clients ce service, elle investit dans un four pour remplacer son équipement vieillissant.

Elle attend beaucoup de cette initiative SOS Villages, dont le principe est de venir en aide aux activités, aux commerces de proximité en milieu rural, en mettant en relation ceux qui souhaitent préserver une activité et ceux qui cherchent une opportunité sur un site dédié. Sa famille l'a poussé à mettre son annonce sur le site. "Ils m'ont dit d'essayer, que ça faisait bouger les choses. Je me suis dit : "Pourquoi pas moi?"

Cette initiative SOS Villages dure cette semaine, du 12 au 18 novembre.  

Choix de la station

France Bleu