Économie – Social

Soulagement à l'Euroairport après la signature de l'accord fiscal entre la France et la Suisse

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 4 novembre 2016 à 16:59

L'Euroairport de Bâle-Mulhouse
L'Euroairport de Bâle-Mulhouse © Maxppp - Rolf Haid

Le contentieux entre la France et la Suisse, à propos de la fiscalité à l'Euroairport de Bâle-Mulhouse est désormais derrière. Il y a deux ans, la France avait voulu appliquer la fiscalité française aux entreprises situées dans le secteur suisse de l'aéroport. Finalement, il n'en sera rien.

C'est avec un ouf de soulagement pour les élus locaux, mais aussi les responsables de l'Euroairport. Il n'y aura pas de fiscalité française appliquée aux entreprises situées dans le secteur suisse de l'aéroport. Des discussions avaient été entamées le 23 janvier, lors de la venue de François Hollande à Colmar, pour l'inauguration du Musée Unterlinden. Le président français s'était entretenu avec Johann Schneider-Ammann, président du conseil fédéral suisse.

7 000 emplois étaient en jeu, ainsi que le développement de l'Euroairport

C'est la fin d'un combat de deux ans. La France, pour récupérer plusieurs millions d'euros, voulait taxer les entreprises situées dans le secteur suisse de l'aéroport. Des compagnies aériennes, qui voyaient du coup leur fiscalité s'envoler avaient menacé de partir et d'aller vers Zurich. Les élus locaux s'en sont emparés du dossier, mettant en jeu les 7 000 emplois sur le site. Ils ont finalement gagné.

Un accord a été signé ce mercredi 2 novembre à Paris par Christian Masset, secrétaire général du Ministère des affaires étrangères et du Développement International, et Yves Rossier, secrétaire d’état du Département fédéral des affaires étrangères.

Pour Jean-Marie Bockel, le président du conseil d'administration de l'Euroairport, c'est un soulagement. "Cet accord va permettre à l'Euroairport de continuer son développement. Nous allons reprendre l'offensive, notamment sur le dossier de la desserte ferroviaire de l'aéroport," s'est réjouit le président de Mulhouse Alsace Agglomération.

La satisfaction de Jean-Marie Bockel