Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Amand-Montrond : une première aide au loyer pour le commerce

-
Par , France Bleu Berry

Après Bourges et Vierzon, Saint-Amand-Montrond propose à son tour une aide à l'installation pour les nouveaux commerçants. Cette aide couvrira la moitié du loyer (plafonnée à 600 euros mensuels) et ne s'applique qu'à certaines rues de la ville, les plus commerçantes.

Muriel Gaboret est la première commerçante de St-Amand-Montrond a recevoir une aide au loyer de la part de la mairie.
Muriel Gaboret est la première commerçante de St-Amand-Montrond a recevoir une aide au loyer de la part de la mairie. © Radio France - Michel Benoit

La mairie de Saint-Amand-Montrond a budgété 10.000 euros pour cette opération, cette année, une aide à l'installation pour les nouveaux commerçants. Pour en bénéficier, il faut s'installer rue Nationale, rue Barbusse ou rue Porte Mutin. Dans certaines de ces rues, la vacance commerciale dépasse les 20 %. Au mois de janvier, la ville a donc recruté un manager commerce (pris en charge avec des aides de l'état) pour épauler l'ensemble des commerçants dans leurs projets ou répondre à leurs questionnements. 

La friperie Frip Box vient d'ouvrir à St-Amand-Montrond
La friperie Frip Box vient d'ouvrir à St-Amand-Montrond © Radio France - Michel Benoit

Je touche cette aide pendant six mois, le temps de me lancer - Muriel Gaboret du magasin Frip Box

La première commerçante à bénéficier de cette aide au loyer, a ouvert sa boutique rue Porte Mutin, en plein centre ville : une friperie, la première dans Saint-Amand-Montrond. Une façade colorée de jaune, difficile de passer à côté du magasin Frip Box. Muriel Gaboret n'aurait ouvert nulle part ailleurs, "non seulement, je voulais ouvrir à Saint-Amand, mais je voulais ouvrir mon magasin, rue Porte Mutin. Elle a une âme cette rue !

Muriel touchera une aide de 255 euros par mois, soit la moitié de son loyer, "je touche cette aide pendant six mois, le temps de me lancer. J'ai reçu un accueil exceptionnel de la part des autres commerçants de la rue. Je fais du vêtement de seconde main, que j'achète par lots. Je veille vraiment à la qualité et tout est remis en état s'il manque un bouton ou quelque chose. La demande est forte aujourd'hui. Les clients sont mûrs pour ce type d'achat, notamment les 30-55 ans, pour des raisons écologiques." 

Certaines clientes ne jurent plus que la seconde main.
Certaines clientes ne jurent plus que la seconde main. © Radio France - Michel Benoit

Frip Box n'avait pu ouvrir que neuf jours avant le dernier confinement, mais les ventes avaient démarré sur les chapeaux de roues. Anne-Laure découvre le magasin "il y a des belles choses. les prix sont corrects. Et je suis très contente car il y a des grandes tailles. Mon mari va donc pouvoir venir voir. Le problème à Saint-Amand, c'est que les commerces ouvrent mais ne tiennent pas longtemps." 

La rue Porte Mutin à St-Amand-Montrond
La rue Porte Mutin à St-Amand-Montrond © Radio France - Michel Benoit

En cause, notamment les loyers qui sont souvent trop élevés estime Julien Combemorel, manager commerce, "beaucoup de propriétaires n'habitent la région. certains sont sur Paris et veulent appliquer les prix de là-bas. L'autre souci, c'est la vétusté de certains locaux. On ne peut pas demander un fort loyer et en plus des travaux importants à un commerçant qui s'installe. Mon rôle est d'inciter les propriétaires à plus de mesure. Lorsque leur local reste vacant trop longtemps, leur intérêt, de toute façon, c'est de baisser le loyer. Mais, il y a plusieurs projets d'installation sur la ville. des commerces indépendants mais aussi des grandes chaînes. On sent un frémissement sur le petit commerce." 

La ville de Saint-Amand-Montrond a également alloué 10.000 euros à l'association de commerçants Sam City pour animer le centre ville et attirer les chalands.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess