Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

ST Microelecronics : la CGT cherche un nouveau PDG sur Le Bon Coin

mardi 3 mai 2016 à 19:37 Par Léopold Strajnic, France Bleu Isère et France Bleu

"Recherche nouveau PDG pour ST microélectronics", peut-on lire sur l’annonce publiée sur Le Bon Coin par la CGT depuis le 26 avril. Le groupe est en pleine restructuration et a annoncé des suppressions d'emplois.

Le site " Le Bon Coin"
Le site " Le Bon Coin" © Radio France - Denis Souilla

Grenoble, France

Ce n'est pas la première fois que le site "Le Bon Coin" publie des annonces insolites. Les pépites du site d'annonces en ligne ne manquent pas sur internet, mais cette fois-ci, le syndicat CGT de ST MicroElectronics a frappé un grand coup en détournant le site pour envoyer un message clair à la présidence de l'entreprise spécialisée dans les semi-conducteurs.

On peut lire dans une annonce publiée le 26 avril dernier : "Recherche nouveau PDG pour ST Microelectronics".  Rémunération, fiche de poste, tout y passe, l'annonce est très détaillée, en guise de pied de nez. Quoique. Pour Dominique Savignon, secrétaire du comité d'entreprise du site grenoblois de ST Microelectronics, derrière cette parodie d'offre d'emploi, le message est "tout à fait sérieux".

"On voudrait quelqu'un qui porte vraiment les valeurs de l'entreprise."
— Dominique Savignon, secrétaire du comité d'entreprise de ST Microelectronics à Grenoble

Dominique Savignon, secrétaire du CE du site grenoblois de ST Microelectronics

Depuis plusieurs mois, les salariés de ST Microelectronics multiplient les actions. Le groupe franco-italien a annoncé fin janvier son retrait du marché des décodeurs numériques, déficitaire. et qui conduit à la suppression de 1400 emplois, dont 430 en France, principalement à Grenoble.

↓ Découvrez la fausse annonce sur Le Bon Coin

copie d'écran de l'annonce publiée sur le bon coin - Aucun(e)
copie d'écran de l'annonce publiée sur le bon coin - France Bleu Isère

À lire aussi

STMicroelectronics annonce la suppression de 1.400 emplois, dont 430 en France

Suppressions de postes chez ST Microelectronics : "On s'y attendait depuis longtemps" disent les salariés à Grenoble


  - Aucun(e)
- Idé