Économie – Social

« Startup weekend » à Châteauroux : 54 heures pour monter un projet d’entreprise

Par Armêl Balogog, France Bleu Berry jeudi 19 janvier 2017 à 19:19

Un "Startup weekend" se tient à Châteauroux du 20 au 22 janvier 2017
Un "Startup weekend" se tient à Châteauroux du 20 au 22 janvier 2017

Du vendredi 20 au dimanche 22 janvier, une quarantaine de personnes vont essayer de construire ensemble cinq à six projets de startups, sur le site Balsan, dans le chef-lieu du département de l’Indre.

Ils viennent « pour la découverte » ou pour trouver des personnes qui accepteraient de s’investir dans leur projet. La quarantaine de participants au « Startup weekend » à Châteauroux vont plancher pendant 54 heures consécutives sur cinq à six projets, qu’ils auront présélectionnés parmi toutes les idées lancées en début de séance.

54 heures pour monter un projet

Une sorte de speed-dating professionnel intensif importée du Colorado, aux Etats-Unis, où elle a été créée en 2007. Le but n’est pas de fonder une entreprise en trois jours, mais d’améliorer, de faire grandir, de peaufiner des idées, afin de pouvoir convaincre des personnes – dont des banquiers et des investisseurs – à s’y intéresser.

A la fin du weekend, les candidats doivent « pitcher » leurs projets, c’est-à-dire les présenter à un jury d’une façon moderne et efficace. Les quatre meilleurs reçoivent des prix du jury, et le premier un voyage en Corse, offert par Châteauroux Métropole.

Des projets de startups très variés

Les participants viennent de tous horizons, même si l’on retrouve beaucoup de jeunes ingénieurs parmi les inscrits.

Le profil de Philippe Routier, 55 ans, détonne un peu. « Ça fait un mois que j’ai un iPhone ». Il veut créer deux startups dans le numérique, l’une afin d’accompagner les Chinois qui viennent en France, de leur facilité les démarches et de leur faire connaître le patrimoine, et l’autre pour faire des vidéos promotionnelles du patrimoine français sur les réseaux sociaux chinois.

Face à lui, Guillaume Wattre, 28 ans, veut créer un nouveau type d’éolienne qui « produit tout le temps plutôt que de produire par intermittence ». Un projet nourri depuis une dizaine d’années. Mais Guillaume est réservé, pas sûr de rencontrer les personnes qu’il lui faut, par sûr non plus qu’un weekend suffise à rassembler autour d’un projet. En plus, les idées partagées lors du « Startup weekend » ne sont pas protégées par les droits d’auteurs. Se faire voler son idée, la crainte de tous les inventeurs.

Le StartUp Weekend, du 20 au 22 janvier 2017 à Chateauroux. De 40 à 60 euros par personne.