Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stationnement à Belfort: les nouveaux parcmètres ont rapporté 142 000 euros

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Mis en place en janvier 2018, les nouveaux horodateurs de Belfort ont rapporté à la ville 142 000 euros. Un argent obligatoirement dépensé pour les routes et la sécurisation des routes et qui pourra également être utilisé désormais pour les transports en commun.

L'amende de stationnement est de 30 euros. 25 euros si elle est payée sous 5 jours
L'amende de stationnement est de 30 euros. 25 euros si elle est payée sous 5 jours © Radio France - Emilie Pou

Les élus de Belfort vont parler de stationnement ce mercredi soir. Plus précisément du forfait post stationnement mis en place en janvier 2018 et de la répartition des recettes perçues. Depuis l'installation des nouveaux horodateurs et des nouvelles amendes de stationnement (qui sont passées de 17 euros à 30 euros), la ville a touché 142000 euros. Ce qui représente environ 6000 PV. Une enveloppe qui sera complétée par une autre, celle de l'Etat, qui continue de répartir entre les communes l'argent perçu lors des excès de vitesse ou encore des stationnements gênants. 

Ça peut être très variable d'une année à l'autre (Sébastien Vivot, premier adjoint)

"Nous ne savons pas encore combien va nous verser l'Etat, ça peut être très variable d'une année sur l'autre" explique Sébastien Vivot, le premier adjoint en charge des finances. " Avant l'instauration du forfait post stationnement, c'est l'Etat qui répartissait toutes les sommes des amendes. En 2017, nous avons perçu 679 000 euros. Nous allons voir si nous arrivons à cette somme cette année avec les 142 000 euros des horodateurs et le versement de l'Etat". 

Convention pour développer les transports en commun 

Cet argent a toujours été consacré aux routes, à la sécurité des routes et aux travaux de voirie. Désormais, il pourra également servir au SMTC, le syndicat mixte des transports en commun du Territoire de Belfort, pour le développement des transports en commun et des modes alternatifs (l'autopartage ou encore le covoiturage). Une convention d'un an va être signée entre la ville et le SMTC. Les élus de Belfort doivent l'entériner ce mercredi soir.  

300 réclamations depuis l'arrivée des nouveaux horodateurs 

Concernant le bilan de l'utilisation des nouveaux horodateurs et des éventuels problèmes, Sébastien Vivot avance un autre chiffre. "Il y a eu un peu plus de 300 réclamations". Cela concerne des abonnés qui n'avaient pas renouvelé leur abonnement à temps ou encore des loueurs de voitures qui se retrouvaient avec les PV de leurs clients, puisque c'est l'immatriculation qui est prise en compte. Il y a eu aussi tous ceux qui avaient vendu leurs voitures mais dont la vente n'avait pas encore été enregistrée officiellement, et puis tous ceux qui se trompent en entrant leur plaque d'immatriculation dans l'horodateur. 

Pour ces derniers, sur preuve de leur bonne foi, les PV ont été annulés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess