Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Stationnement à Tours : 2500 contrôles par jour pour 5 millions d'euros de recettes

mardi 26 février 2019 à 5:43 Par Yvan Plantey, France Bleu Touraine

Depuis un an et la mise en place des nouvelles mesures concernant le stationnement, le chiffre est sans appel : 8 Tourangeaux sur 10 payent leur ticket contre 3 sur 10 auparavant. Une volonté de la municipalité qui vient d'une loi imposée par l'État à toutes les villes françaises.

14 agents, au plus fort de la journée, réalisent plus de 2500 contrôles chaque jour.
14 agents, au plus fort de la journée, réalisent plus de 2500 contrôles chaque jour. © Maxppp - Sebastien JARRY/MAXPPP

Tours, France

Difficile d'oublier de payer son ticket de stationnement à Tours depuis février 2018. D'abord car le prix du ticket a augmenté de 10 centimes, passant de 1,80€ à 1,90€. Mais aussi car les mesures sont dissuasives pour obliger les Tourangeaux à s'acquitter de ce ticket.

Les agents de la voie publique (ASVP) ont été remplacés par une société privée qui déploie de 8 à 14 agents chaque jour. Plus de 770 000 contrôles ont été effectués depuis un an, soit plus de 2500 par jour (sans compter le dimanche, ni les jours fériés). Un effectif conséquent qui décourage les badauds d'oublier de prendre leur ticket. Mais qui les incite également à bien renouveler leur ticket toutes les deux heures. 

La ville de Tours a réussi à récupérer 1,6 millions d'euros en plus grâces à ces mesures.

C'est aussi une des mesures prises par la ville de Tours. Au bout de deux heures, la durée maximale de stationnement, il faut revenir payer son ticket sauf si l'on utilise l'application Whoosh. Ils sont plus de 20% à l'utiliser en Touraine. Et si les Tourangeaux oublient de remettre un ticket, l'amende, qui coûtait 17€ auparavant, s'élève désormais à 20 si elle est payée dans les deux jours. Sinon, l'amende est de 25€.

Toutes ces mesures combinées ont donc permis à la municipalité d'engranger près de 5 millions d'euros grâce au stationnement payant à Tours, soit 1,6 millions de plus que l'an dernier. Désormais, ils sont 8 Tourangeaux sur 10 à régler leur stationnement contre 3 sur 10 l'an dernier.