Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stations de ski : "Impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes" pour Emmanuel Macron

Les stations de ski n'ouvriront pas pour les vacances de Noël. Lors de son allocution mardi soir, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé qu'une date sera bien annoncée "prochainement", estimant toutefois "impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes".

Le président de la République Emmanuel Macron lors de son allocution mardi soir.
Le président de la République Emmanuel Macron lors de son allocution mardi soir. © Maxppp - Pierre Teyssot

C'est la douche froide pour tous les professionnels de la montagne. Dans son allocution aux français mardi soir, le président de la République Emmanuel Macron a écarté l'objectif d'une ouverture des stations de ski pour les vacances de Noël. 

"Il me semble impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes". Emmanuel Macron

L'espoir semblait pourtant permis lundi à l'issue d'une visioconférence entre le premier ministre Jean Castex et les principaux acteurs de la montagne. Matignon se donnait "une dizaine de jours" pour annoncer sa décision. 

Mardi soir, Emmanuel Macron a bien confirmé qu'une date de réouverture serait annoncée prochainement, mais en évoquant le mois de janvier. "Il me semble impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes" a déclaré le chef de l'Etat, qui juge "préférable de privilégier une réouverture courant janvier dans de bonnes conditions". "Nous nous coordonnerons sur ce point avec nos voisins européens", a-t-il ajouté. 

Le choc dans la profession 

Cette petite phrase d'Emmanuel Macron est un séisme pour tout le secteur des sports d'hiver. Joint par France Bleu Pays de Savoie, le maire de La Plagne et président de l'Association Nationale des Maires de Stations de Montagne (ANMSM) Jean-Luc Boch se dit "estomaqué". "On est consternés, tout le monde avait travaillé pour une ouverture à Noël. Cela remet en cause tout un modèle économique. Après, si c'est à ce prix là qu'il faut préserver une ouverture pour les vacances de février...". 

Les vacances de Noël, incluant le nouvel an, représentent 16% des réservations de toute la saison en Savoie et Haute-Savoie.

Lundi, le département de Haute-Savoie présentait le taux d'incidence le plus élevé de France (485,4/100.000 hab) juste devant la Savoie voisine (385,9/100.000) et l'Isère (365,2/100.000). Cela fait craindre aux autorités que les hôpitaux déjà engorgés par les malades du Covid-19 ne puissent pas accueillir les accidentés du ski.

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess