Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : PSA Peugeot Citroën à Sochaux

Sochaux 2022 : les salariés découvrent le futur atelier de montage, l'un des plus modernes d'Europe

Sochaux 2022 est en marche à l'usine Stellantis (ex PSA). Les salariés ont pu découvrir en vidéo ce mercredi le nouvel atelier de montage en cours d'équipement. Le plus moderne d'Europe sur une seule ligne de production au lieu de deux. La première voiture y cheminera le 13 décembre prochain.

Le futur montage de Sochaux ressemblera à celui de Rennes
Le futur montage de Sochaux ressemblera à celui de Rennes - Stellantis Rennes

Sochaux 2022, c'est maintenant ! L'usine du futur de Stellantis (ex PSA) entre dans sa phase très concrète.  Le futur atelier de montage, qui sera l'un des plus modernes d'Europe, a été présenté aux salariés ce mercredi matin dans une vidéo qui dévoile le process de production.  

Dans le même temps, la direction a confirmé les grandes étapes qui marqueront l'entrée en service de cette nouvelle "usine du futur" de Sochaux à 200 millions d'€.

Les premiers moyens industriels arrivent ce printemps. Mais c'est le 13 décembre précisément que le premier véhicule cheminera sur ce nouvel atelier de montage. Une installation ultra moderne qui fera oublier les actuelles lignes de production.  

Les deux millions de pièces qui transitent par Sochaux seront traitées par un "transstockeur"

"Ateliers plus compactes, flux optimisé, appui du digital. Ces nouvelles installations ont été conçues pour accueillir aussi bien la production de véhicules thermiques qu'hybrides et demain électriques, tout en garantissant la performance du site. Et donc son activité future". explique la direction de l'usine de Sochaux. 

Dans un souci d'ergonomie, les véhicules seront tour à tour suspendus à hauteur d'opérateur ou posés au milieu d'une plateforme sur laquelle ces derniers seront embarqués avec leur kits de pièces. Une installation très spécifique, appelée transstockeur, gérera de manière autonome les deux millions de pièces que reçoit chaque jour le site de Sochaux.  

Sur le calendrier : à l'automne prochain, le système 1, l'une des deux lignes actuelles de production cessera son activité. Au moment ou Mulhouse démarrera la fabrication de la future 308. L'autre ligne de Sochaux s'éteindra à l'été 2022.  

7.000 salariés : l'emploi préservé

Une transition délicate pour les opérateurs de production qui passeront d'une ligne à l'autre avant de migrer vers le nouvel atelier de montage. "En investissant dans la transformation de Sochaux, notre groupe se donne les moyens d'avoir demain un des sites les plus performants d'Europe", ajoute la direction, avec 7000 salariés, comme aujourd'hui.    

La ligne de Rennes
La ligne de Rennes - Stellantis Rennes

Le syndicat Force Ouvrière se réjouit "d'un avenir assuré pour le site de Sochaux sans casse sur l'emploi", mais avec une forte inquiétude sur les conditions de travail, "car les salariés fatiguent" dit Eric Peultier. La CFDT demande une révolution en terme d'ergonomie et conditions de travail. "Notre usine est actuellement est loin d'être exemplaire dans ce domaine", écrit benoît Vernier 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess