Économie – Social

Strasbourg "capitale européenne", contrat Etat-Région, droit local… Hollande rassure les Alsaciens

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass dimanche 26 avril 2015 à 16:01

Signature du contrat Etat-Région Alsace, le 26 avril 2015 avec Philippe Richert, François Hollande et Roland Ries.
Signature du contrat Etat-Région Alsace, le 26 avril 2015 avec Philippe Richert, François Hollande et Roland Ries. © Radio France - Guillaume Chhum

A l'occasion de son déplacement en Alsace, le président de la République a signé ce dimanche le contrat de plan Etat-Région à Strasbourg: un contrat de 830 millions d'euros pour les cinq ans à venir. Il a aussi réaffirmé "le statut de capitale européenne" de Strasbourg. Tout en se voulant rassurant sur le droit local.

830 millions d'euros pour l'Alsace pour les cinq ans à venir, c'est la somme qui sera débloquée pour le contrat plan Etat-Région, le dernier avec la région Alsace… Après il faudra compter avec la nouvelle grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne. L'objectif: dynamiser l'économie dans un contexte difficile

Dont 531 millions d'euros pour la mobilité

L'objectif est de développer les axes routiers, pour une meilleure accessibilité entre le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Les principaux travaux  concernent l'A 35 et la seconde phase de la rocade sud de Strasbourg, l'achèvement de la mise à 2x3 voies de l'A 36 à Mulhouse ou encore la déviation de Châtenois. Il faut aussi améliorer les axes ferroviaires de Strasbourg et de Mulhouse, tout comme l'axe fluvial sur le port de Colmar-Neuf-Brisach.

147 millions d'euros pour "Strasbourg Capitale Européenne"

Hors contrat Etat-Région, un contrat triennal pour la période 2015-2017 a été signé. L'objectif est de conforter le statut européen de Strasbourg , siège du parlement européen, ville d'accueil de nombreuses institutions internationales. Quatre priorités ont été dégagées:

Améliorer l’accessibilité de la capitale parlementaire de l’Europe.Affirmer Strasbourg comme capitale de la démocratie et des droits de l’homme.Agir pour le développement du campus européen de Strasbourg.Renforcer le rayonnenement culturel européen de Strasbourg.

Signature du contrat Etat-Région Alsace, le 26 avril 2015. - Radio France
Signature du contrat Etat-Région Alsace, le 26 avril 2015. © Radio France - Guillaume Chhum

"Pas question de toucher au droit local "

Concernant la future région qui se dessine, Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, le président de la République a rappelé qu'il n'était pas question de toucher au droit local , "la nouvelle région ne retirera rien à l'Alsace et certainement pas son droit local" a précisé dans son discours François Hollande.

Le contrat plan Etat-Région a été dévoilé ce dimanche 26 avril en préfecture à Strasbourg, en présence de Rolland Ries, le maire de Strasbourg, Philippe Richert le président du conseil Régional, mais aussi Martin Schultz le président du Parlement européen, de nombreux élus du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ont fait aussi le déplacement.

Hollande sur CPER SON 1