Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Journée spéciale "Tous en terrasse", le 19 mai

Strasbourg : la météo remet en question le succès du déconfinement pour les restaurateurs

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Dans trois jours, les restaurateurs rouvriront une partie de leurs terrasses. Une nouvelle étape du déconfinement très attendue, mais la météo instable ne va t-elle pas venir gâcher la fête ? A Strasbourg, plusieurs professionnels ont revu leurs stocks à la baisse.

Les grossistes préparent les commandes au marché gare de Strasbourg.
Les grossistes préparent les commandes au marché gare de Strasbourg. © Radio France - Julien Penot

A Strasbourg, les restaurants se préparent à déployer leur terrasses dans la perspective du 19 mai. Le restaurant "La Corde à linge", dans le quartier de la Petite France, attend ce lundi sa plus grande livraison. "On a anticipé sur certaines préparations", annonce Christophe Lemennais, le chef exécutif, devant la chambre froide. Les commandes peuvent répondre à l'arrivée de 200 personnes, mais la météo oblige à revoir à la baisse les stocks : "Quand on voit le temps de cette semaine, il pleut. On pourra pas rouvrir les terrasses et donc on gère vraiment en flux tendu", regrette Christophe Lemennais.

"On est au plus bas des stocks"

La pluie comme une douche froide sur l'espoir de retrouver la clientèle le 19 mai. "On a pris un premier stock de départ qu'on va renouveler. On est au plus bas des stocks, on va prévoir pour trois jours", précise le chef exécutif de "La Corde à linge". En amont, les grossistes commencent tout de même à ressentir les premiers effets de la reprise. "Avec le déconfinement on a rajouté 15 à 20% de produits en plus", estime Alain Kleinbeck, responsable restauration au marché gare de Strasbourg. 

Mais le manque de soleil ternit un peu les perspectives. "Si une terrasse a une capacité de cent places, avec les mesures sanitaires, le restaurateur ne peut en faire que 50. Et avec la météo qu'on a en ce moment, on va partir sur 30 à 40% par rapport à la capacité normale", calcule Alain Kleinbeck. Les restaurateurs ont également passé commande chez les distributeurs de boissons. 

L'activité connait un "frémissement" analyse Nicolas Frémiot, directeur de France Boisson pour l'Alsace et les Vosges : "Pour nos clients qui vont pouvoir rouvrir, on constate une augmentation des commandes, entre 25 et 30%. Il y a souvent un stock à refaire." Des stocks qui devraient progressivement s'élargir avec le déconfinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess