Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Strasbourg : les commerces autorisés à ouvrir le dimanche

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

En plus de rouvrir à partir de ce samedi 28 novembre, les commerces strasbourgeois seront autorisés à ouvrir les dimanches par arrêté préfectoral. L'autorisation concerne les dimanches du 29 novembre et du 6, 13 et 20 décembre.

Les commerces strasbourgeois autorisés à ouvrir pendant les dimanches. (photo d'illustration)
Les commerces strasbourgeois autorisés à ouvrir pendant les dimanches. (photo d'illustration) © Maxppp - G. Lenz

Permettre aux commerces de rouvrir les dimanches pour combler les pertes économiques du confinement. Les commerces strasbourgeois pourront le faire. Un arrêt préfectoral leur en donne l'autorisation ce mercredi 25 novembre. Il concerne "les quatre dimanches de l'Avent à Strasbourg" précise le texte. 

Les commerces strasbourgeois pourront donc ouvrir leurs portes le dimanche 29 novembre de 13 heures à 19 heures. Puis les dimanches 6, 13 et 20 décembre de 10 heures à 19 heures. Les magasins sont autorisés à employer du personnel volontaire pour l'aménagement des rayons une heure et demie avant l'ouverture à la clientèle. 

Pour les commerces hors Strasbourg, les commerçants peuvent demander des dérogations pour ouvrir le dimanche dès ce mercredi. Il leur suffit d'envoyer une demande en préfecture, en mettant en avant deux motifs exceptionnels : un impératif sanitaire, avec le besoin de réguler les flux de clients ; ou l'argument économique, pour rattraper leur chiffre d'affaires perdu, indiquent nos confrères.

Les salariés qui travailleront pendant ces quatre dimanches bénéficieront d'une majoration de salaire de 100% indique l'arrêté préfectoral. Les frais de déplacement et de stationnement supplémentaires sont pris en charge par l'employeur. 

Cette autorisation préfectorale vient s'ajouter à la réouverture de l'ensemble des commerces non-essentiels à partir du samedi 28 novembre annoncé mardi 24 novembre par Emmanuel Macron. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess