Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sur le littoral les commerçants de Loire-Atlantique et de Vendée font le bilan des vacances de février

-
Par , France Bleu Loire Océan

Alors que les congés scolaires de février touchent à leur fin, les commerçants du littoral de Loire-Atlantique et de Vendée font le bilan. Si la fréquentation touristique ne bat pas de record, de nombreux locaux sont venus profiter du soleil et du grand air.

Le littoral de Loire-Atlantique et de Vendée attire de nombreux touristes locaux pendant ces vacances de février
Le littoral de Loire-Atlantique et de Vendée attire de nombreux touristes locaux pendant ces vacances de février © Radio France - Marie Roussel

"Comme on dit ici, la pub ça ne sert à rien. C'est le soleil notre pub", résume Yannick, le gérant du restaurant Le Cap Gourmand sur le port de Pornic en Loire-Atlantique. Comme d'autres restaurateurs du littoral, le beau temps de ces vacances de février lui a permis de vendre de nombreuses crêpes (ou autres plats à emporter) aux vacanciers venus se ressourcer sur le littoral. 

Un bilan contrasté

"On a eu quand même beaucoup de monde sur ces vacances scolaires. Les hôtels étaient pleins sur la presque-île", raconte Sacha Gaudet, la directrice de l'office de tourisme du Croisic. "Les boulangeries étaient prises d'assaut et les plages bondées de gens qui circulaient. Les résidences secondaires ont ouvert leurs portes, peut-être même davantage que les autres années", confirme Annabelle Ollivier, chargée de communication à l'office de tourisme Intercommunal de Saint-Brevin-les-Pins. En Vendée, le directeur de l'office de tourisme des Sables-d'Olonne est plus nuancé : "Nous n'avons pas eu beaucoup plus de monde que d'habitude. Par contre j'ai tendance à dire qu'il y a beaucoup de gens qui viennent à la journée ou sur un week-end", explique François Riou, qui constate aussi une hausse de la clientèle locale. 

Mais les restrictions liées à la crise sanitaire plombe tout de même les comptes des commerçants et particulièrement des restaurateurs. "Avec cette météo magnifique, nous aurions dû exploser tous les records de chiffres d'affaires !", s'exclame une restauratrice sur le port de Pornic. "Par rapport aux autres années ça n'a rien à voir. Quand vous servez en terrasse les clients prennent du vin ou un dessert. Là ils mangent une crêpe et c'est fini", déplore un autre restaurateur. "Après je ne regrette pas d'avoir ouvert juste pour les vacances parce que c'est quand même rentable", ajoute-t-il. Lundi il baissera le rideau après trois semaines d'ouverture. Il ne rouvrira que le week-end pour nourrir les touristes locaux en manque de grand air. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess