Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sur les marchés d’Amiens, la hausse du prix des fruits après le confinement est bien réelle

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

L’association Familles Rurales a publié son baromètre annuel sur le prix des fruits et légumes mercredi. Il évoque une hausse du prix de 17% sur un an. Une hausse qui se vérifie sur les marchés amiénois.

En moyenne, les prix ont augmenté de 17% en un an
En moyenne, les prix ont augmenté de 17% en un an © Radio France - Claudia Calmel

Des pêches, poires ou abricots qui valent quasiment de l'or : les prix des fruits frais ont augmenté de 17% sur un an. C'est ce qui ressort du baromètre annuel de l'association Familles rurales. En moyenne, la nectarine a pris 26%, la poire de 24%, la pêche de 21%. Une hausse des prix constatée par Sébastien, venu faire ses courses avec Isabelle, sa compagne, et leur fils : "Sur les pêches jaunes, on est à 3,95 euros le kilo. De mémoire, c’est un euro plus cher que l’an dernier. Ce sont des petits montants, on ne fait pas forcément attention, mais quand on additionne toutes les hausses, ça fait quand même pas mal, à la fin !"

Isabelle et Sébastien sont venus se ravitailler en fruits et légumes au marché du Beffroi
Isabelle et Sébastien sont venus se ravitailler en fruits et légumes au marché du Beffroi © Radio France - Claudia Calmel

Le confinement a fait grimper les tarifs entre manque de main d'œuvre, coûts de transport plus importants et production étrangère moins abondante. Sur certains produits, les conditions météo y sont aussi pour quelque chose. Des fruits et légumes que Nabila, une des commerçantes du marché du Beffroi, trouve excessivement chers à l’achat cette année.  

Nabila, une des commerçantes du marché
Nabila, une des commerçantes du marché © Radio France - Claudia Calmel

Ecoutez son témoignage :

Nabila, une des commerçantes du marché du Beffroi, a constaté une forte hausse des prix

Selon Familles Rurales, manger cinq fruits et légumes par jour pour un foyer composé de deux adultes et deux enfants a coûté entre 144 et 259 euros au mois de juin 2020.

Le reportage de France Bleu Picardie au marché du Beffroi et aux Halles d'Amiens :

Sur les marchés d'Amiens, la hausse du prix des fruits et légumes se fait ressentir

Choix de la station

À venir dansDanssecondess