Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Surendettement : deux centres de conseils ouverts à Châteauroux et Vierzon

-
Par , France Bleu Berry

Le gouvernement s'attaque au problème du surendettement, qui touche environ 220 000 foyers. En Berry, deux centres d'aide pour des conseils gratuits ouvrent leurs portes à partir de ce lundi : à Châteauroux et à Vierzon.

-
- © Maxppp - MICHAEL ESDOURRUBAILH/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE

Châteauroux, France

Les factures qui s'accumulent, les prêts impossibles à rembourser, le compte en banque dans le rouge... Difficile de se sortir de l'engrenage du surendettement. 150 centres appelés "Points conseils budget" sont créés en France et ouvrent leurs portes à partir de ce lundi 25 novembre. Dans l'Indre et le Cher, il y en a deux. Les locaux se trouvent à l'UDAF (Union départementale des associations familiales) . Le premier est à Châteauroux (40, Avenue Pierre de Coubertin) et à Vierzon (4, rue Stalingrad).

Le principe est d'aider gratuitement les personnes en situation de surendettement. Mais aussi de venir en aide à ceux qui sont en train de décrocher et d'être dépassé par les factures. Pour éviter l'engrenage il s'agit d'abord d'apprendre à faire ses comptes. Le personnel de ces "Points budget conseil" est formé par la banque de France. Possibilités de remboursement, recherche d'un emploi ou d'une formation, échelonnement de la dette auprès des impôts : les solutions peuvent être multiples. À terme, 400 centres doivent ouvrir pour aider 220 000 bénéficiaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu