Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Surgères : CyclaB commercialise une vingtaine de produits issus du recyclage

vendredi 29 mars 2019 à 19:54 Par Cédric Hermel, France Bleu La Rochelle

Une filière de produits 100% Charente-Maritime a été lancée ce lundi 18 mars à l'office du tourisme de Surgères. Le principe : utiliser ce qui va être jeté pour créer des aliments ou des objets.

A l'image de la bière "fée Nixe", tous les produits sont faits avec des aliments ou outils réutilisés
A l'image de la bière "fée Nixe", tous les produits sont faits avec des aliments ou outils réutilisés - Cyclad

Surgères, France

C'est une petite pièce de l'office du tourisme de Surgères (Charente-Maritime) qui sert de point de vente. Les objets et aliments sont disposés sur une armoire, elle-même recyclée avec du bois qui devait être jetée. Sur les étagères, une vraie épicerie : du savon à base de marc de café, une bière faite avec des toasts grillés, du jus de pomme avec des fruits murs ou encore une poubelle en forme de fûts de bière. Leur point commun : tous ont été faits avec des objets qui devaient être jetés. 

Les déchets deviennent les ressources des autres. Thierry Gallet

A l'origine du projet, Cyclad, un syndicat mixte de retraitement des déchets qui a décidé de réutiliser ce qu'elle avait sous la main. "L'économie circulaire est, comme son nom l'indique, un cercle. C'est-à-dire que chaque produit est valorisable et valorisé et les déchets deviennent les ressources des autres", explique Thierry Gallet, chef de projet à Cyclab, le laboratoire d'initiatives de Cyclad. 

Remonter la filière : la bière à base de pain grillé

Exemple concret : celui d'une bière faite à partir des toasts. Les petits pains dorés viennent de la boulangerie de Christian Pied, à Surgères. En principe, il aurait du les jeter mais un brasseur de Nuaillé d'Aunis, à vingt minutes, s'en ressert pour remplacer l'orge. "Quand il est prêt à faire un brasserin il me le dit une semaine ou deux avant de façon à ce que je puisse mettre du pain de côté. Ensuite on le tranche, on le toaste pour lui fournir environ entre 25 et 30 kilos" raconte le boulanger. 

Ensuite, "le brasseur incorpore ça dans son mélange avant de procéder au tirage" explique Christian Pied qui n'a pas eu à dépenser un centime de plus pour fournir la matière première. Un projet lancée par CyclaB pour mettre en valeurs des produits locaux. 

Une filière 100% Charente-Maritime

C'est bien là le but de Cyclab, "on veut valoriser les filières locales" lance Anne-Sophie Descamps. Tous les produits sont conçus et fabriqués dans la zone que gère Cyclad, à savoir 238 communes de l'est de la Charente-Maritime