Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

"Suspendre les taxes est urgent", selon le sénateur Olivier Jacquin

lundi 3 décembre 2018 à 17:58 Par Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine

Auteur d'un rapport sur l'avenir des transports en France et défenseur d'une fiscalité écologique, le sénateur de Meurthe-et-Moselle, Olivier Jacquin (PS), demande à Emmanuel Macron la suspension des taxes sur le carburant et des impôts plus justes.

Les gens les plus fragiles ne se sentent plus représentés et il faut répondre à l'urgence, selon Olivier Jacquin, sénateur de Meurthe-et-Moselle.
Les gens les plus fragiles ne se sentent plus représentés et il faut répondre à l'urgence, selon Olivier Jacquin, sénateur de Meurthe-et-Moselle. © Radio France - Thierry COLIN

Meurthe-et-Moselle, France

"J'ai eu du mal à me faire entendre quand j'ai dit que la fiscalité verte était nécessaire", écrivait Olivier Jacquin, le 18 novembre dernier, sur sa page facebook. 

Le sénateur de Meurthe-et-Moselle, agriculteur de profession, élu sous l'étiquette du Parti socialiste, n'a pas changé d'avis depuis. Mais l'élu qui vient de signer un rapport de prospective sur les mobilités invite le chef de l'Etat à calmer la colère des "gilets jaunes".

Un moratoire sur les taxes de l'essence

"C'est en train de péter", constate Olivier Jacquin. L'ancien vice-président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle estime que le gouvernement doit répondre à l'urgence.

Il faut un "moratoire sur la prochaine tranche de taxes" sur les carburants prévue l'année prochaine, selon Olivier Jacquin. Le parlementaire lorrain estime que le gouvernement s'est montré "brutal et arrogant" en n'écoutant pas les "gens qui sont les plus pénalisés" par la hausse de la fiscalité.

Actuellement, la "fiscalité verte" compense les nouvelles dépenses de l'Etat, liées notamment à l'allègement de l'ISF et à la baisse de la taxe d'habitation. 

Avec ces collègues de gauche, le sénateur Jacquin propose de tracer clairement les impôts pour la transition écologique. Cela doit faire l'objet d'une réflexion "avec un objectif de résultat", dit-il, pour aboutir dans quelques mois à "une fiscalité juste". 

Olivier Jacquin interrogé par Laurent Watrin

Ce lundi 3 décembre, Edouard Philippe, le premier ministre, a consulté les présidents des partis politiques. De son côté, Emmanuel Macron a rencontré des policiers à Paris. Les syndicats de police demandent au chef de l'Etat une sortie de crise pour apaiser les violences. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, les recevra mardi.