Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tabac : le prix du paquet de cigarettes augmente en moyenne de 30 centimes d'euro

lundi 13 novembre 2017 à 8:40 Par Marina Cabiten, France Bleu

Le prix des cigarettes augmente lundi en moyenne de 30 centimes d'euro par paquet, les cigarettiers ayant répercuté la hausse des taxes décidée par le gouvernement pour réduire la consommation de tabac.

Le prix du tabac augmente de 30 centimes d'euro en moyenne le 13 novembre 2017
Le prix du tabac augmente de 30 centimes d'euro en moyenne le 13 novembre 2017 © Maxppp -

Le prix du paquet de Marlboro, le plus vendu, passe de 7 euros à 7,30 euros lundi 13 novembre. Le prix du paquet de Camel passe de 6,90 euros à 7,20 euros, celui de Lucky Strike de 6,50 euros à 6,80 euros. Ces nouveaux tarifs, qui représentent en moyenne 30 centimes d'euro d'augmentation, correspondent à la répercussion par les fabricants de la hausse des taxes sur le tabac qui a pour objectif, selon le gouvernement, de réduire la consommation française. Cela faisait quatre ans que les prix étaient stables.

"Une première étape vient d'être franchie", pour atteindre l'objectif de prix du paquet de 20 cigarettes à 10 euros en novembre 2020, se félicitent les Douanes et le ministère de la Santé. Une nouvelle augmentation de un euro prévue en mars 2018.

"Il aurait fallu augmenter beaucoup plus d'un seul coup"

"Idéalement, il aurait fallu augmenter beaucoup plus, d'un seul coup, pour avoir cet effet de découragement", a estimé sur franceinfo dimanche Jean-Pierre Couteron, addictologue et président de Fédération Addiction. "Plus la hausse est brutale, plus elle est forte, plus elle joue sur le fumeur", selon lui.

Les buralistes ont manifesté le 4 octobre dernier dans toute la France contre cette hausse des tarifs. Ils craignent une explosion du marché parallèle.