Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tanguy Lespinasse un charpentier prêt à se surpasser aux Olympiades des métiers à Bordeaux

mercredi 8 mars 2017 à 18:00 Par Loïck Guellec, France Bleu Gironde

Les finales nationales des Olympiades des métiers se déroulent au parc des expositions de Bordeaux-lac de ce jeudi 9 mars au samedi 11 mars. Près de 700 jeunes venus de toute la France vont défendre leur savoir-faire dans une soixantaine de métiers manuels.

Tanguy Lespinasse
Tanguy Lespinasse © Radio France - Loick Guellec

Bordeaux, France

Tanguy Lespinasse, un Bordelais âgé de 21 ans, est l'un des 70 jeunes qui représentent la Nouvelle-Aquitaine lors des finales nationales des Olympiades des métiers qui se déroulent de ce jeudi 9 mars au samedi 11 mars au parc des expositions de Bordeaux-lac. Près de 700 jeunes sont présents dans la capitale régionale pendant ces 3 jours venus des 13 régions métropolitaines et de l’Île de la Réunion. Ils vont s'affronter dans une soixantaine de métiers très différents comme pâtissier, bijoutier, boucher, dessinateur industriel, couvreur ou encore la mode et la création.

Objectif : la première marche du podium

Tanguy est charpentier. Après un bac comme technicien en construction bois, il a entamé un tour de France qui l'a conduit de Nantes à Bordeaux en passant par Limoges, Paris et Toulouse. Il a été aussi Compagnon du devoir : il est actuellement formateur au sein de la Fédération des Compagnons du devoir à Floirac. Son objectif pour les Olympiades c'est la gagne. Il y a deux ans, il avait échoué lors des dernières finales nationales à Strasbourg. Cette fois-ci, il retente sa chance avec une forte volonté de finir au plus haut sur le podium.

L'épreuve en charpenterie va durer pendant 21 heures réparties sur trois jours. Les candidats devront réaliser une maquette particulièrement difficile avant d'être évalués par un jury.