Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tarbes : le stationnement redevient payant en centre-ville dès le 1er août

-
Par , France Bleu Béarn

Instaurée dès le début du confinement et initialement prolongée jusqu'à la fin de l'été, la gratuité du stationnement ne donne pas satisfaction à Tarbes. Pas assez de place et de rotation. La municipalité décide de faire marche arrière et de rendre de nouveau payant le stationnement dès le 1er août.

Au centre-ville de Tarbes, le stationnement sera de nouveau payant dès le 1er août. Seules les deux premières heures seront gratuites.
Au centre-ville de Tarbes, le stationnement sera de nouveau payant dès le 1er août. Seules les deux premières heures seront gratuites. © Maxppp - Rémy PERRIN

Le stationnement gratuit en centre-ville de Tarbes, c'est bientôt fini. Il avait été instauré pendant le confinement et prolongé jusqu'au 31 août mais finalement, la mairie revient sur sa décision. Il y a trop d'abus, selon la municipalité, avec des voitures ventouses et pas assez de rotation. Il devient donc très difficile de trouver une place en centre-ville. 

Les deux premières heures restent gratuites

La gratuité avait été décidée par Gérard Trémège pour ne pas pénaliser les commerçants du centre-ville durement touchés par le confinement. Le maire souhaitait ainsi inciter les Tarbais à retourner consommer au centre-ville et non dans les zones commerciales avoisinantes. "Mais finalement c'était une fausse bonne idée", reconnaît aujourd'hui l'élu. 

"La rotation est quasiment inexistante à 95% avec des voitures ventouses, les voitures des professionnels, des gens qui travaillent dans les magasins et c'est très pénalisant pour le commerce, se désole le maire. Et donc on a décidé de vite faire marche arrière. Je pensais que c'était une bonne idée d'instaurer la gratuité du stationnement mais en fait, non. Je comprends maintenant pourquoi nos voisins de Pau ne l'ont pas fait. Les employés qui travaillent dans les magasins du centre-ville se garent là, désormais, et il n'y plus assez de place pour les clients et les touristes." 

Le payant redevient la règle dès le 1er août dans le centre-ville. Les deux premières heures seront tout de même gratuites pour favoriser les rotations. Avant la crise sanitaire, seule la première heure était gratuite. La municipalité ne sait pas encore si, au-delà du 1er septembre, elle maintiendra ces deux premières heures gratuites. 

Ecoutez les explications de Gérard Trémège

Choix de la station

À venir dansDanssecondess