Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tarifs du gaz, prix du tabac, contrôle technique : ce qui change au 1er mai

lundi 30 avril 2018 à 14:53 - Mis à jour le mardi 1 mai 2018 à 10:54 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Changements de tarifs, nouveaux dispositifs... Francebleu.fr fait le tour des changements qui interviennent ce mardi 1er mai.

Parmi les changements du 1er mai 2018 : un contrôle technique plus strict.
Parmi les changements du 1er mai 2018 : un contrôle technique plus strict. © AFP - Jean-Luc Flémal / BELGA MAG / BELGA

Comme chaque 1er mai, plusieurs mesures légales ou réglementaires entrent en vigueur et certaines vont directement impacter la vie quotidienne. France Bleu fait le point.

  - Visactu
© Visactu
  • Les tarifs réglementés du gaz en hausse de 0,4%

Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, vont augmenter de 0,4% au 1er mai, reflétant la progression des prix de gros, a annoncé vendredi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

"Cette augmentation est de 0,1% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,2% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 0,4% pour les foyers qui se chauffent au gaz" a précisé la CRE. Depuis le 1er janvier 2015, les tarifs réglementés de vente de gaz ont en moyenne baissé de 14,4 %. Cette année, ils ont augmenté de 6,9% en janvier puis de 1,3% en février avant de baisser de 3% en mars puis encore de 1,1% en avril.

  - Visactu
© Visactu
  • Le prix des cigarettes en légère hausse

Malgré la hausse des prix décidée par le gouvernement, le coût du paquet de cigarettes ne va varier qu'à la marge. Les marques ont en effet décidé de rogner sur leurs marges pour absorber une partie de la hausse des taxes sur le tabac. C'est le cas de Marlboro notamment. Conséquence : le prix du paquet de 20 cigarettes (Red), établi à 8 euros depuis le 1er mars - contre 7,30 euros auparavant - ne va pas changer. 

Le prix moyen du paquet de 20 cigarettes est désormais de 7,90 euros, avec des tarifs allant de 7,50 euros à 9,30 euros. En mars, la hausse avait été en moyenne de 1 euro. Pour réduire la consommation de tabac, le gouvernement a prévu des augmentations successives pour atteindre, d'ici novembre 2020, un prix de 10 euros le paquet de 20 cigarettes.

  • Un contrôle technique plus strict

Un contrôle technique plus étoffé : c'est le sens de la réforme qui entre en vigueur en ce mois de mai. Désormais, 132 points seront contrôlés sur votre voiture contre 123 auparavant. Conformément aux directives européennes, les vérifications pourront mettre en évidence jusqu’à 606 défauts possibles contre un peu plus de 400 auparavant.

Si votre véhicule comporte une ou plusieurs défaillances critiques, vous serez contraint d'effectuer une contre-visite et des réparations dans les 24 heures. En cas de manquement à ces réparations, une amende de 135 euros est prévue, 90 euros si vous payez immédiatement.

  • L’accord "majoritaire" généralisé en entreprise

Les accords d’entreprise seront désormais signés par des syndicats représentatifs ayant obtenu plus de 50 % des suffrages exprimés lors des élections professionnelles, ou, à défaut, validés par un référendum à la demande de syndicats représentant 30%.

L’accord "de branche" primera dans 11 domaines : salaires minima, classifications, mutualisation des fonds paritaires et des fonds de formation professionnelle, garanties collectives complémentaires, temps de travail, CDD, travail temporaire et recours aux CDI de chantier, périodes d’essai, transfert de contrat entre 2 entreprises et égalité professionnelle.

  • Changement de fréquences sur la TNT

Si vous vivez dans l'un des dix départements suivants : Haut-Rhin, Doubs, Jura, Saône-et-Loire, Nièvre, Allier, Côte-d’Or, Haute-Marne, Haute-Saône, Territoire de Belfort et Vosges, vous êtes concernés par la sixième phase des changements de fréquences de la TNT comme l'indique le site recevoirlatnt.fr.

Si vous résidez en habitat collectif et recevez la télévision par une antenne râteau collective, vous devez vous assurer, en amont des changements de fréquences de la TNT qui auront lieu le 23 mai, que votre syndic ou gestionnaire d’immeuble a bien fait intervenir un professionnel pour réaliser des travaux sur l’antenne collective. Sinon vous n'aurez plus accès aux chaînes de la TNT.

  - Visactu
© Visactu