Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tarnos : le groupe espagnol Celsa lance la construction d'un laminoir à 60 millions d'euros

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque

Celsa annonce ce lundi le lancement de la construction d'un train de laminage pour renforcer son complexe sidérurgique en France situé sur les communes de Tarnos et de Boucau. Le groupe espagnol investit 60 millions d'euros dans ce projet qui va générer la création de 140 emplois.

Le hangar qui abrite l'atelier du Laminoir des Landes à Tarnos
Le hangar qui abrite l'atelier du Laminoir des Landes à Tarnos © Radio France - Paul Ferrier

Tarnos, France

Celsa, premier groupe sidérurgique espagnol, annonce ce lundi le lancement de la construction d'un laminoir qui sera opérationnel d'ici vingt mois environ pour renforcer son complexe sidérurgique en France situé sur les communes de Tarnos et de Boucau. 

Le groupe espagnol Celsa investit 60 millions d'euros dans ce projet qui va générer la création de 140 emplois à Boucau et Tarnos, 420 en comptant les emplois indirects annonce Celsa dans un communiqué publié ce lundi. Ce projet s'inscrit dans un plan stratégique de développement du groupe Celsa s'étalant de 2016 à 2022.

Avec la construction de ce train de laminage, le groupe Celsa, qui est le second producteur européen de produits larges en acier, souhaite augmenter sa pénétration sur le marché français et au Bénélux

"Cet investissement positionnera Celsa France [et son site de Boucau-Tarnos] comme le plus gros complexe sidérurgique du sud de la France et sera un élément stratégique pour le développement du groupe" Francesc Rubiralta, président de Celsa Group.

"Avec la construction de ce nouveau train de laminage, l'aciérie actuelle de Boucau-Tarnos passera de la construction de petites billes en acier à des produits finis lui permettant d'augmenter sa compétitivité et sa rentabilité" explique le président de Celsa Group.

"Cet investissement consolide pour les décennies à venir l’activité des Aciéries de l’Atlantique" Xavier Fortinon, président du Conseil Départemental des Landes

Le président du Conseil Départemental des Landes, Xavier Fortinon se félicite de l’aboutissement de ce projet d’un nouveau laminoir sur la zone industrialo-portuaire de Tarnos. "Cet investissement de 60 millions d'euros, créateur immédiatement d’environ 140 emplois directs, permettra de valoriser le produit extrait des aciéries de CELSA. Il consolide pour les décennies à venir l’activité des Aciéries de l’Atlantique". 

Henri Emmanuelli, en tant que président du Département et président du Conseil de surveillance de la Caisse des dépôts, s’était particulièrement investi pour qu’aboutisse ce projet, qui renforce le tissus industriel landais et aquitain précise Xavier Fortinon dans un communiqué.

Celsa France, avec son complexe sidérurgique de Boucau-Tarnos, se positionne comme la principale entreprise du Pays-Basque français : elle représente 45% du trafic portuaire de Bayonne. Il emploie aujourd'hui 200 personnes sur site et génère 1200 emplois indirects.