Économie – Social

Taxe foncière : + 14,4% en moyenne dans l'Yonne, sur cinq ans

Par Benoît Jacobo et Clara Guilliet, France Bleu Auxerre jeudi 15 octobre 2015 à 14:29

+14,38% pour la taxe foncière dans l'Yonne, sur 5 ans
+14,38% pour la taxe foncière dans l'Yonne, sur 5 ans © Maxppp

La facture est salée pour ceux qui doivent payer la taxe foncière : d'après les chiffres de l'Union nationale des propriétaires, en 5 ans, la taxe a augmenté en moyenne de plus de 14% dans l'Yonne. Les disparités sont importantes entre les communes.

Si vous êtes propriétaire, c'est le moment de payer votre taxe foncière. Et votre portefeuille risque d'en prendre un coup. L'UNPI, l'Union Nationale des Propriétaires Immobiliers, a dévoilé les chiffres de la taxe, calculée sur la période 2009-2014 : dans l'Yonne, en moyenne, la taxe a augmenté de 14,38% entre 2009 et 2014.

Des disparités importantes entre les communes de l'Yonne

Il y a les communes où la taxe foncière a explosé. + 32% en 5 ans, par exemple, à Saint-Denis-lès-Sens. Le maire, Alexandre Bouchier, rejette la faute sur l'intercommunalité. Lui a baissé les impôts deux années de suite mais sa ville a dû intégrer la communauté de communes de Sens au 1er janvier 2014, et ça n'est pas sans conséquence sur l'évolution des taux.

Le maire de Saint-Denis-lès-Sens, Alexandre Bouchier

Il y a ensuite les communes où les taux sont dans la moyenne icaunaise, c'est-à-dire autour des 14%. C'est le cas de toutes les grandes villes du département : Auxerre, Sens, Avallon et Joigny. A Joigny, le maire Bernard Moraine explique que l'augmentation de la taxe foncière était inévitable à cause de la baisse des dotations de l'Etat. Mais les services, dit-il, sont au rendez-vous.

"Tout dépend de ce qu'on fait de la taxe" (Bernard Moraine, maire de Joigny)

Pour certaines communes, l'augmentation est faible. Mais attention, cela ne veut pas dire que la taxe foncière y est basse. A Soumaintrain, par exemple, l'augmentation a été limitée à 5% sur 5 ans, justement parce que la taxe foncière fait déjà partie des plus élevées du département.

La maire de Soumaintrain, Monique Derouelle

Ce cas de figure - une augmentation modérée de la taxe foncière - concerne principalement les plus petites communes du département. Des villages où il y a peu de services, peu d'écoles, peu de commerces, pour  justifier une augmentation.