Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

En dix ans, la taxe foncière a explosé en Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

Impôt au caractère obscur pour le citoyen, la taxe foncière a très fortement augmenté en Creuse ces dix dernières années, beaucoup plus que dans le reste du pays. Principal responsable, le conseil départemental a augmenté son taux de prélèvement de 41% depuis 2008.

Taxe foncière
Taxe foncière © Maxppp - Pierre Heckler

Département Creuse, France

La taxe foncière explose en Creuse. En 10 ans, elle a en tout cas augmenté de 44%, soit 10 points de plus que la moyenne nationale. C'est ce qui ressort d'une enquête de l'Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (voir le tableau creusois complet ci-dessous).

Principal responsable de cette hausse, le conseil départemental a très fortement augmenté son taux de prélèvement, mais il n’est pas le seul… les communes et les intercommunalités ont aussi leur part.

"En 2015 (année du changement de majorité), la situation budgétaire était difficile, explique la présidente Valérie Simonet. Il nous manquait de la trésorerie, plus d'un million d'euros, pour financer notamment les actions de solidarité. En 2016, nous avons augmenté le foncier bâti, pour maintenir nos investissements (collèges, routes, fibre optique). De plus, sous François Hollande, _le gouvernement a baissé les dotations, ce qui fait que depuis 2015 on a perdu 6,5 millions d'euros chaque année_."

La taxe foncière, c'est quoi ?

La taxe foncière est un impôt local qui, chaque année, est du par les propriétaires d'un bien immobilier. Il alimente les budgets des communes, des communauté de communes, et des départements. Chaque collectivité fixe son taux de prélèvement.

Entre 2008 et 2018, le conseil départemental de la Creuse a augmenté son taux de prélèvement de 41%, ce qui a considérablement rehaussé la taxe foncière globale.

Au niveau des intercommunalités, les difficultés financières de Creuse Grand Sud ont amené les élus à multiplier par quatre le taux de prélèvement. Conséquence, la taxe foncière a véritablement explosé dans les 26 communes de cette collectivité. "Mais on n'a pas augmenté le taux depuis 3 ans", tempère le président de Creuse Grand Sud, Jean-Luc Léger.

Ailleurs, la réforme territoriale a pu changer la donne. Sur le territoire de Creuse Sud-Ouest, l’intercommunalité a appliqué un taux de prélèvement là où, parfois, il n’y en avait pas, comme à Ahun. Dans d’autres communes, à Ars par exemple, le taux de prélèvement a baissé, parfois nettement… grâce à la réforme.

La hausse record pour une commune de 80 habitants

En 10 ans, la hausse la plus forte est de 76% à Saint-Pardoux-le-Neuf (80 habitants), une commune où le taux de prélèvement reste cependant assez faible. La hausse la plus modeste est de 31% à Fleurat.

Dans les petites communes, le taux de prélèvement tourne autour de 30%.

Dans les communes creusoises les plus peuplées, il approche 47% comme à Guéret, Aubusson et La Souterraine. Le record est pour Bourganeuf et Bénévent-l'Abbaye, autour de 53%... en raison d’une part communale très élevée. "La commune de Bénévent a beaucoup investi, explique le maire André Masvignier, elle s'en sort pas trop mal au niveau de ses services à la population. Mon souci aujourd'hui, c'est plutôt la future communauté de communes de Bénévent-Grand-Bourg. Quand elle sera mise en place (1er janvier 2020), les gens vont être surpris. Il va falloir faire un budget, et j'ai peur."

La taxe foncière la plus faible du département est pour la toute petite commune de La Mazière-aux-Bons-Hommes, 67 habitants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu