Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Taxe Gafa : Donald Trump dénonce la "stupidité" d'Emmanuel Macron et menace de taxer le vin français

-
Par , France Bleu

Opposés à la taxe française sur les géants américains du secteur des hautes technologies, dite taxe Gafa, Donald Trump a dénoncé vendredi la "stupidité" du président français Emmanuel Macron, et menacé de taxer le vin français en représailles.

Emmanuel Macron et Donald Trump lors du G20 à Osaka (Japon) le 28 juin 2019.
Emmanuel Macron et Donald Trump lors du G20 à Osaka (Japon) le 28 juin 2019. © AFP - Brendan Smialowski

Fidèle à lui-même, le président américain Donald Trump a exprimé via Twitter tout le mal qu'il pense de la décision française de taxer les Gafa, les géants du numérique Google, Amazon, Facebook et Apple. Dénonçant la "stupidité" du président français Emmanuel Macron, le chef de l'État a menacé de taxer le vin français en représailles.

"La France vient d'imposer une taxe numérique à nos grandes entreprises technologiques américaines. Si quelqu'un devait les taxer, cela devrait être leur pays d'origine, les Etats-Unis", a tweeté le président américain. "Nous annoncerons bientôt une action réciproque substantielle après la stupidité de Macron. J'ai toujours dit que le vin américain était meilleur que le vin français !", a-t-il ajouté.

La taxe  adoptée le 11 juillet  par le Parlement crée une imposition des grandes entreprises du secteur non pas sur le bénéfice, souvent consolidé dans des pays à très faible fiscalité comme l'Irlande, mais sur le chiffre d'affaires, en attendant une harmonisation des règles au niveau de l'OCDE. Les entreprises sont imposées à hauteur de 3%. La taxe devrait rapporter 400 millions d'euros en 2019, puis 650 millions 2020 selon le gouvernement.

La France "mettra en oeuvre ses décisions nationales"

En juin, Donald Trump avait déjà laissé entendre qu'il pourrait infliger des taxes douanières supplémentaires à la France rappelle l'AFP. "La France taxe beaucoup le vin et nous taxons peu le vin français", avait affirmé le président américain au cours d'un long entretien sur CNBC, dénonçant une "concurrence déloyale". 

"La taxation universelle des activités digitales est un défi qui nous concerne tous", a répliqué le ministre français de l'Economie. "Nous souhaitons parvenir à un accord sur ce sujet dans le cadre du G7 et de l'OCDE. En attendant, la France mettra en oeuvre ses décisions nationales", a affirmé Bruno Le Maire.

Choix de la station

France Bleu