Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Taxe habitation : vous avez jusqu'à samedi soir minuit pour la payer en ligne

-
Par , France Bleu

La date limite pour payer sa taxe habitation en ligne est fixée à samedi minuit. Cette année, 80% des ménages Français ont bénéficié d'allègements voire d'une suppression.

La date limite pour payer sa taxe d'habitation en ligne est fixée à samedi minuit
La date limite pour payer sa taxe d'habitation en ligne est fixée à samedi minuit © Maxppp - Vincent Isore

Les particuliers qui doivent s'acquitter de leur taxe habitation sur leur résidence principale ont jusqu'à samedi minuit pour le faire en ligne. 2020 est une année particulière pour cet impôt puisque 80% des 30 millions de ménages Français bénéficient d'un allègement progressif, voire d'une suppression. Restent les 20% de ménages les plus aisés qui sont encore assujettis à 100%. Mais ces derniers bénéficieront eux-aussi d'allègements à partir de 2021, puis en 2022. 

Mais cette année de transition n'est pas sans mauvaises surprises. Selon une information du Figaro, 800.000 ménages qui ont bénéficié d'un allègement l'an dernier, vont devoir payer la taxe d'habitation à 100% cette année. Les contribuables concernés sont ceux qui ont connu l'an passé une hausse significative de leurs revenus et qui dépassent donc le plafond fixé pour avoir le droit à cette exonération. De fait, ils basculent dans les 20% des ménages redevables à 100%.

Mais à l'inverse, il y a aussi des bonnes surprises puisqu'un million de foyers qui n'étaient pas concernés l'an dernier n'auront finalement rien à verser cette année. Il y aura encore des ajustements jusqu'à la suppression totale de la taxe jusqu'en 2023. Et cette suppression ne s'appliquera qu'aux résidences principales, pas aux secondaires, ni aux logements vacants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess