Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Extension des terrasses à Toulouse, des rues pourraient être piétonnisées

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Avec la réouverture des cafés et restaurants, les professionnels doivent se réorganiser pour assurer les gestes barrières et la distanciation. A Toulouse, le maire pourrait fermer aux voitures certaines rues, pour permettre un plus grand écart des tables en terrasse.

Les Toulousains pourront revenir en terrasse, sous le soleil, dès le 2 juin.
Les Toulousains pourront revenir en terrasse, sous le soleil, dès le 2 juin. © Maxppp - THIERRY BORDAS

L'atmosphère des rues du centre de Toulouse va changer, au moins pendant quelques temps. En conférence de presse, ce vendredi 29 mai, le maire Jean-Luc Moudenc a annoncé "l'extension des terrasses sur le domaine public" à partir du 2 juin, soit le jour de la réouverture des bars et restaurants, à la faveur de l'étape 2 du déconfinement.

Des rues pourraient aussi être rendues piétonnes temporairement, "au cas par cas" selon l'adjoint au commerce Jean-Jacques Bolzan. L'élu explique que "la fermeture des rues se fera en fonction des demandes". Ce dispositif permettrait ainsi aux cafetiers et aux professionnels de la restauration de bénéficier d'une plus grande emprise pour leurs terrasses. Ils pourront donc assurer un écart d'un mètre carré entre les tables, et permettre la distanciation physique nécessaire à la lutte contre le coronavirus.

L'accord a été trouvé jeudi soir 28 mai avec les professionnels, explique le maire de Toulouse. "L'objectif est de concilier l'emploi et la tranquillité des riverains" a ajouté Jean-Luc Moudenc, en expliquant que 220 demandes d'extension avaient déjà été déposées. Les extensions pourront durer jusqu'au 30 septembre, voire plus, "s'il fait beau temps", et si la situation sanitaire le permet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu