Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tilly Sabco désormais à la recherche d'un repreneur

vendredi 29 juillet 2016 à 16:10 Par Tudi Crequer, France Bleu Breizh Izel

Les visages étaient fermés et les discours peu optimistes ce vendredi au tribunal de commerce de Brest. Les juges ont officiellement placé l'abattoir de Guerlesquin en redressement judiciaire. L'administrateur provisoire a désormais quelques mois pour trouver un repreneur.

Les représentants syndicaux présents au tribunal de commerce de Brest
Les représentants syndicaux présents au tribunal de commerce de Brest © Radio France - Tudi Crequer

Brest, France

Audience à huis-clos ce matin au tribunal de commerce. A l'issue, aucun cri de joie ni de soulagement. "On est toujours en sursis" lâche Corinne Nicol une des cinq délégués syndicaux présents à l'audience. On est loin de l’optimisme d'il y a deux ans quand Olmix et MS Foods avaient conclu leur projet de reprise de l'abattoir. "Evidemment qu'on n'est pas euphoriques. Mais comment l'être ? On y a tous cru et là on est de nouveau dans l'incertitude, ça recommence" soupire la syndicaliste. "On est fatigués,  ça fait quand même trois ans qu'on est dans ce genre de procédure."

Six mois pour trouver un repreneur

L'administrateur provisoire a désormais six mois pour trouver un repreneur. L'entreprise dispose donc de six mois pour trouver un nouveau souffle, mais si la trésorerie ne permet pas d'assurer les charges fixes, la liquidation judiciaire sera prononcée avant. Une audience aura lieu dés le 27 septembre pour faire un point d'étape.

Un avenir pour Tilly Sabco ? 

Alors quel avenir pour Tilly Sabco ? "Franchement, on sait pas", répond Corinne Nicol. "Il y a  eu des pistes de reprises qui ont été abordées, mais aujourd'hui on reste très prudents. C'est pas la première fois que l'on nous présente des dossiers. On voit ce que ça donne pour certains..." Mais l'essentiel était ailleurs selon la déléguée syndicale. "L'urgence était de mettre les salariés sous protection". Grâce à la décision de placer Tilly Sabco en redressement les salaires des employés vont être assurés et "versés la semaine prochaine".

Aucune réaction par contre de la Chambre de Commerce et d'Industries. Jean-Paul Chapalain, le président de la CCI de Morlaix, promet de s'exprimer dans une future conférence de presse.