Économie – Social

A Tokyo, les Japonaises folles des ballerines Repetto produites en Dordogne

Par Antoine Balandra et France Bleu, France Bleu Périgord et France Bleu mercredi 2 novembre 2016 à 6:00 Mis à jour le mercredi 2 novembre 2016 à 7:40

Un magasin Repetto de Tokyo au Japon
Un magasin Repetto de Tokyo au Japon © Radio France - Valérie Déjean

La marque Repetto dont les fameuses ballerines sont produites en Dordogne a déjà ouvert 23 magasins au Japon, dont une quinzaine à Tokyo. Des chaussures fabriquées à Saint Médard d'Excideuil qui plaisent (beaucoup) aux Japonaises.

Alors que Lascaux 3 a été inaugurée au musée de la nature et des sciences de Tokyo, a délégation périgourdine composée du président du conseil départemental, de la députée Colette Langlade, de deux conseillers généraux Régine Anglard et Bruno Lamonerie ainsi que le directeur de la Sémitour s'apprête à rentrer en France.

Mais mardi matin, elle a d'abord rendu une petite visite chez Atout France, qui travaille au développement économique entre la France et le Japon.

Les fameuses ballerines Repetto au Japon - Radio France
Les fameuses ballerines Repetto au Japon © Radio France - Valérie Déjean

En Dordogne, une entreprise exporte massivement au Japon, c'est même son premier client à l'étranger. Il s'agit des ballerines Repetto fabriquée à Saint Médard d Excideuil.

Il y a 23 points de vente Repetto au Japon dont une quinzaine à Tokyo.

La responsable marketing de Repetto au Japon

"Les japonaises ont vraiment attendu les boutiques Repetto, ça a tout de suite capté le cœur des japonaises, c'est made in France, et c'est une histoire aussi" dit la responsable marketing au Japon

Lorsque les boutiques Repetto ont ouvert en 2011 au Japon, elles étaient très attendues.

Une boutique Repetto de Tokyo - Radio France
Une boutique Repetto de Tokyo © Radio France - Valérie Déjean