Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tonnerrois : le petit village de Vireaux veut tourner la page des ciments Lafarge

-
Par , France Bleu Auxerre

La commune de Vireaux (125 habitants), dans le Tonnerrois, veut construire un parc ludique et solaire. Un double projet sur l'ancienne carrière des ciments Lafarge, qui ont cessé l'exploitation en 2014.

La commune de Vireaux souhaite acheter ce vaste terrain de 110 hectares à l'entreprise Lafarge.
La commune de Vireaux souhaite acheter ce vaste terrain de 110 hectares à l'entreprise Lafarge. - -

Le petit village de Vireaux (125 habitants), devrait dès cette année finaliser l'achat de l'ancienne carrière de calcaire des ciments Lafarge, qui ont cessé de l'exploiter en 2014. Sur ce vaste terrain de 110 hectares, les élus municipaux, soutenus dans leur démarche par la communauté de commune du Tonnerrois en Bourgogne et la préfecture, souhaitent créer un parc éco-ludique et un parc photovoltaïque.

Un parc vert de loisirs en pleine nature

L'idée première a été de reconvertir ce site en lieu de tourisme vert, en pleine nature. "On a retenu trois grandes idées qui nous paraissent facilement faisable : un théâtre de verdure pour y organiser des concerts ou des festivals. Un parcours de VTT, que l'on ambitionne  à un niveau au moins régional  pour pouvoir faire venir des gens de l'extérieur. Et puis un parcours de santé, un parcours pédestre, un peu ludique avec une initiation aux espèces, à la flore, etc", détaille José Ponsard, le maire de Vireaux.

José Ponsard, le maire : sur le projet d'éco-parc ludique

La mairie aimerait compléter cette offre avec des hébergements insolites portés par un investisseur privé. "Le tourisme nous parait aujourd'hui une bonne alternative. On peut ambitionner de faire venir des gens de l'extérieur pour utiliser ce site qui est remarquable. Quand on est là-haut, on a vraiment l'impression d'être au milieu de nulle part. C'est vraiment un beau site", assure l'élu.

José Ponsard, maire de Vireaux dans le tonnerrois.
José Ponsard, maire de Vireaux dans le tonnerrois. © Radio France - Delphine Martin

Des panneaux solaires sur 30 hectares

Ce parc éco-ludique devrait être complété par un champ photovoltaïque de 30 hectares. "On a été approché par plusieurs développeurs. Lafarge également. Le photovoltaïque est encouragé par l'Etat, notamment pour la reconversion des anciennes carrières. L'avantage du site de Frangey, c'est qu'il n'est pas visible de la route. Donc on a rencontré plusieurs développeurs en insistant bien pour qu'ils intègrent obligatoirement notre projet de parc éco-ludique. On a choisi un projet de 30 hectares maximum de panneaux photovoltaïque, ce qui nous laisse pas mal de place pour faire tout le reste", explique José Ponsard. 

José Ponsard, le maire : sur le projet de parc photovoltaïque

Ce projet permettrait de dégager les ressources pour financer les installations : "l'avantage est économique, il ne faut pas se voiler la face. Cela nous permettrait de louer les terrains, ce qui nous ferait une rentrée financière, pour financer les infrastructures", poursuit le maire. Selon les premières estimations, le projet photovoltaïque devrait rapporter 50 000 euros par an à la commune. Le coût des installations a quand à lui été estimé à 500 000 euros. "Si tout se passe comme prévu, tout cela pourrait être opérationnel dès 2024", espère l'élu.

Derrière ce bâtiment se trouvent un terrain de 110 hectares que la mairie de Vireaux souhaite transformer un parc éco-ludique.
Derrière ce bâtiment se trouvent un terrain de 110 hectares que la mairie de Vireaux souhaite transformer un parc éco-ludique. © Radio France - Delphine Martin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess