Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tonnerrois : les 22 éoliennes de Joux-la-ville sont en service

-
Par , France Bleu Auxerre

Vous les avez vu pousser comme des champignons cette année. Les vingt-deux éoliennes installées sur les plateaux du Tonnerrois, au dessus du village de Joux-La-Ville (Yonne), sont désormais opérationnelles. Le mois dernier, elles ont été reliées au réseau de lignes à haute tension du département.

Un nouveau poste électrique a été installé à Joux-La-Ville pour transporter l'électricité produite par les éoliennes.
Un nouveau poste électrique a été installé à Joux-La-Ville pour transporter l'électricité produite par les éoliennes. © Radio France - Elisa Brinai

Joux-la-Ville, France

Les pales des éoliennes de Joux-La-Ville (Yonne) se sont mises à tourner. Grâce au nouveau poste de raccordement en électricité, inauguré le 14 octobre dernier sur la commune , l'énergie peut désormais être distribuée sur les lignes électriques reliant Tonnerre et Avallon et alimenter le département.

Alimenter jusqu'à 44 000 foyers en électricité

A pleine puissance, les éoliennes de Joux-La-Ville pourront produire 44 mégawatts, soit assez d'énergie pour fournir 44 000 foyers en électricité. C'est beaucoup et c'est ambitieux pour un département aussi peu venté que l'Yonne. Selon, Philippe Vignal, directeur de WPD, la société qui installé les machines, la technologie a beaucoup évolué ces dernières années.

"Les éoliennes que l'on voit aujourd'hui en bordure de nos routes sont des technologies qui permettent de produire de l'électricité dans des régions moins ventées, alors qu'il y a une quinzaine d'années, on ne savait pas développer des projets dans ce genre d'endroit."

Les éoliennes tournent forcément plus en hivers qu'en été. L’enjeu pour optimiser leur exploitation est de prévoir les pics de production, grâce aux données météorologiques qui sont analysées de très près par les exploitants.

Les éoliennes de Joux-La-Ville sont directement reliées aux lignes électriques d'Avallon et de Tonnerre. - Radio France
Les éoliennes de Joux-La-Ville sont directement reliées aux lignes électriques d'Avallon et de Tonnerre. © Radio France - Elisa Brinai

Pas de gaspillage d'énergie

Les éoliennes tournent presque en permanence, mais seulement 25 % du temps à plein régime. La quantité d'énergie générée est donc très aléatoire et le réseau doit sans cesse s'adapter. Le tout est de savoir capter et distribuer l'énergie au moment où elle est produite. Elisabeth Bertin, déléguée pour le RTE, le Réseau de Transport d'électricité, explique que cela ne pose pas de problème:

"Dès qu'il y a de la production éolienne, cette énergie est automatiquement transportée sur le réseau d'électricité et systématiquement utilisée. On ne la gère pas, on ne l'interrompt pas. Dès qu'il y en a, elle est consommée."

Lorsque les éoliennes de Joux-La-Ville produisent de l'énergie celle-ci est automatique transformée et distribuée sur les lignes électriques qui rallient Tonnerre et Avallon puis sur l'ensemble du réseau. Toute les éoliennes sont donc raccordées et il n'y a pas de gaspillage. Le réseau électrique fonctionne comme avec des sortes de vannes. Lorsque l'énergie éolienne est produite, les vannes s'ouvrent pour la faire circuler pendant que d'autres se ferment (nucléaire, gaz, charbon, fioul...). Ce que l'on appelle le "mix énergétique" varie ainsi d'heure en heure. Vos sources d'électricité ne sont pas toujours les mêmes. Le Réseau de Transport d'Electricité a créé une application pour suivre l'évolution de ce mix énergétique en temps réel, en France.

Un projet vieux de treize ans

C'est le maire de Joux-La-Ville, Jean Claude Lemaire, qui a initié le projet de parc éolien, il y treize ans. Aujourd'hui, il est soulagé de le voir enfin terminé:

"Je suis satisfait. D'une part pour répondre aux accords de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre. D'autre part parce que cela apportera des richesses à la commune et à la communauté de communes."

→ A lire aussi : Ce que rapportent les éoliennes dans l'Yonne

Jean Claude Lemaire n'a qu'un seul regret: le temps passé à se battre contre les militants et associations anti-éoliennes qui ont multiplier les recours en justice.

"On a perdu 6 ans de revenu et 1 million d'euros", le témoignage de Jean Claude Le Maire

Un parc appelé à se développer

Le poste de raccordement de Joux-La-Ville a été conçu pour distribuer 80 mégawatts d'énergie sur les lignes à hautes tensions.Comme les éoliennes installées ne ne peuvent en produire que de la moité, il reste de la place pour de nouveaux projets, explique Élisabeth Bertin :

"Nous pourront raccorder immédiatement de nouvelles éoliennes sur le réseau déjà en place, pour qu'elles commencent à produire."

Le maire de Joux-la-ville espère voir le parc éolien se développer mais il laisse la main aux initiatives privées. Quand à lui, il veut faire de sa commune l'un des centres pour les énergies renouvelables dans l'Yonne et rêve d'initier d'autres activités autour de ce thème:

"On est en train de retaper une grange cistercienne juste à côté du parc éolien et on va en faire un centre d'interprétation sur le développement durable et les énergies renouvelables."

L'éolien représente actuellement 30% de l'énergie produite en Bourgogne-Franche-Comté.

À lire également : Victoire symbolique pour les anti-éoliens

Joux-la-Ville, dans l'Yonne - Radio France
Joux-la-Ville, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla