Économie – Social DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

Rugby : découvrez les plus gros salaires des joueurs du Top 14 révélés par L'Équipe

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 19 mai 2017 à 5:00 Mis à jour le vendredi 19 mai 2017 à 11:54

Le Racingman Dan Carter est le joueur du Top 14 le mieux payé devant les Toulonnais Matt Giteau et Leigh Halfpenny
Le Racingman Dan Carter est le joueur du Top 14 le mieux payé devant les Toulonnais Matt Giteau et Leigh Halfpenny - © AFP et Maxppp

Le Racingman Dan Carter est le joueur du Top 14 le mieux payé chaque mois devant les Toulonnais Matt Giteau et Leigh Halfpenny selon les révélations de l'Équipe en partenariat avec France Bleu ce vendredi à l'occasion du début des barrages du championnat de France de rugby.

Et le joueur du Top 14 le mieux payé à la fin de chaque mois est... Dan Carter ! Avec 71 000 euros bruts mensuels (estimations en brut sans les primes), la star néo-zélandaise du Racing 92 est le sportif qui touche le plus d’argent à la fin du mois dans le championnat de France selon L'Equipe qui révèle - en partenariat avec France Bleu - les plus gros salaires des 14 clubs de l'élite.

Le podium est ensuite complété par deux joueurs du RCT : l"Australien Matt Giteau (65 000 euros) et le Gallois Leigh Halfpenny (55 000 euros).

Les plus gros salaires des joueurs du Top 14 (estimations en brut mensuel en euros*)

  • 1. Dan Carter (Racing 92) 71 000 euros

  • 2. Matt Giteau (Toulon) 65 000 euros

  • 3. Leigh Halfpenny (Toulon) 55 000 euros

  • Morgan Parra (Clermont), Luke McAlister (Toulouse), Richie Gray (Toulouse) 50 000 euros

  • Morne Steyn (Stade Français), Sergio Parisse (Stade Français), Will Genia (Stade Français) 47 000

  • Thierry Dusautoir (Toulouse), Wesley Fofana (Clermont), Duane Vermeulen (Toulon), Patricio Albacete (Toulouse) 45 000 euros

* Tous les chiffres donnés sont des estimations. Ces estimations correspondent au salaire brut mensuel et n'intègrent donc pas les primes.

Parra, rugbyman français le mieux payé

Il y a trois Français parmi les rugbymen les mieux payés du Top 14. Le premier Tricolore à apparaître dans ce classement s'appelle Morgan Parra : l'international tricolore qui évolue à l'ASM Clermont touche 50 000 euros par mois. Viennent ensuite Thierry Dusautoir (Toulouse) et Wesley Fofana (Clermont) qui émargent à 45 000 euros mensuels.

Le "salary cap" garant de l'équité sportive ?

Le rugby professionnel est devenu bling-bling. "En presque quinze ans, les salaires du Top 14 ont été multipliés par quatre et aujourd'hui, le Championnat le plus riche du monde concentre les stars", précise L'Équipe. Il est désormais principalement l'apanage de patrons millionnaires, dont les pionniers ont été, en 2006, Mourad Boudjellal à Toulon et Jacky Lorenzetti au Racing 92. Les industriels fortunés Mohed Altrad à Montpellier, Laurent Marti à Bordeaux (Gironde) ou Thomas Savare au Stade Français (Paris) ont suivant en faisant de gros investissements.

Comme gage d'équité, la LNR (Ligue Nationale de Rugby) a instauré depuis la saison 2010-2011 un salary cap (plafonnement des salaires des joueurs). Il est fixé à 10 millions d'euros par an et par club. Une règle qui a ses partisans et ses opposants. Comme le souligne L'Equipe : "Depuis sept ans, la guéguerre est permanente, accentuée par les contournements "légaux" de présidents astucieux qui se sont engouffrés dans les nombreuses failles de la réglementation mise en place par la LNR : jokers médicaux et primes de finale sont les plus connus. Il y a d’autres astuces, 'plus borderline' comme les paiements via des sociétés basées à l’étranger et bien d’autres encore."

Jérôme Cazadieu, directeur de la rédaction de l'Equipe.

Jérôme Cazadieu, directeur de la rédaction de l'Equipe

Dix fois moins payés que les footballeurs

Par conséquent, si l'on compare ces plus hauts salaires avec ceux des joueurs de Ligue 1 dévoilés en décembre dernier par l'Équipe avec France Bleu, les rois de l'ovalie touchent au moins dix fois moins mensuellement que leurs voisins du monde du ballon rond. Un fossé. Par exemple, Thiago Silva, le footballeur le mieux payé en France, perçoit plus d'un million d'euros par mois (brut mensuel également) contre 71 000 euros pour Dan Carter. Le joueur du Racing serait le mieux payé de l'un des clubs de L1 en bas de tableau actuellement.

Vous trouverez ci-après le Top 5 des salaires des joueurs des six clubs qualifiés pour la phase finale, à savoir : La Rochelle, Clermont, Montpellier, Toulon, Castres et le Racing 92.

Top 5 La Rochelle

  • 1. Atonio 38 000 euros
  • 2. Vito 38 000 euros
  • 3. Gourdon 27 000 euros
  • 4. Eaton 25 000 euros
  • 5. James 25 000 euros
  - Aucun(e)
- L'Equipe

Top 5 Clermont

  • 1. Parra 50 000 euros
  • 2. Fofana 45 000 euros
  • 3. Chouly 41 000 euros
  • 4. Zirakachvili 40 000 euros
  • 5. Abendanon 35 000 euros
  - Aucun(e)
- L'Equipe

Top 5 Montpellier

  • 1. Ouedraogo : 41 000 euros
  • 2. Dumoulin : 41 000 euros
  • 3. Steyn : 40 000 euros
  • 4. Nemani Nadolo 35 000 euros
  • 5. Timoci Nagusa : 35 000 euros
  - Aucun(e)
- L'Equipe

Top 5 Toulon

  • 1. Giteau : 65 000 euros
  • 2. Halfpenny : 55 000 euros
  • 3. Vermeulen : 45 000 euros
  • 4. Nonu : 42 000 euros
  • 5. Bastareaud : 42 000 euros
  - Aucun(e)
- L'Equipe

Top 5 Castres

  • 1. Kokockt 43 000 euros
  • 2. Tulou 32 000 euros
  • 3. Mafi 30 000 euros
  • 4. Tichit 30 000 euros
  • 5. Smith, Capo Ortega 26 000 euros
  - Aucun(e)
- L'Equipe

Top 5 Racing 92

  • 1. Carter : 71 000 euros
  • 2. Szarzewski : 40 000 euros
  • 3. Ducalcon : 38 000 euros
  • 4. Machenaud : 38 000 euros
  • 5. Dulin et Nakarawa : 35 000 euros

* Tous les chiffres donnés sont des estimations. Ces estimations correspondent au salaire brut mensuel et n'intègrent donc pas les primes.