Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toujours pas de date de réouverture pour les stations thermales, l'inquiétude grandit en Ariège

-
Par , France Bleu Occitanie

Fermées depuis des mois, les stations thermales n'ont toujours pas de date ni de calendrier précis pour leur réouverture. La situation devient critique pour les établissements d'Occitanie, première région thermale de France. Illustration en Ariège.

Illustration de station thermale.
Illustration de station thermale. © Maxppp - Guillaume Bonnefont / IP3 Press

Une "double peine". La formule résume plutôt bien la situation pour la vallée d'Ax-les-Thermes selon Dominique Fourcade, le maire de la commune. Après une saison hivernale ratée suite à la fermeture des remontées mécaniques, c'est la saison thermale qui est maintenant compromise. Les établissements de cure sont en effet fermés depuis des mois, sans aucune date précise de retour à la normale, si ce n'est de réouverture. 

Dans une vallée comme celle d'Ax-les-Thermes, dont l'économie repose en très grande partie sur ces deux piliers, le choc est rude. "Nous avons des aides de l'État, mais ce n'est pas suffisant pour tout gérer. Les collectivités comme nous qui supportons les stations thermales sont en grande difficulté". 

Aucun calendrier

La STAX, Société Thermale d'Ax-les-Thermes emploie en temps normal près de 90 personnes sur ces différents établissements. Tous ou presque au chômage partiel depuis plusieurs mois, et la situation n'est pas près de s'améliorer. "On peut déjà se dire que la saison thermale à venir sera très compliquée, ou n'aura pas lieu" selon Pascal Laporte, le directeur de la STAX. 

Il reste toutefois l'espoir d'une réouverture pour sauver ce qu'il reste, d'autant plus que la grosse saison des curistes démarre en juin, avec une montée en puissance de l'activité jusqu'au mois de septembre. Il n'est pas encore trop tard, "même s'il faut tout de même compter un petit délai de trois à quatre semaines" précise Didier Banquet, le gérant des thermes d'Aulus-les-Bains, toujours en Ariège. "Il y a des analyses à faire, des commandes à passer... Mais en l'espace de trois semaines, on est capables de rouvrir". 

Pas d'ouverture précipitée donc, "les curistes sont des gens qui ont un agenda bien précis et qui réservent souvent des mois, voire une année à l'avance" rappelle Dominique Fourcade. Un public bien particulier, très majoritairement âgé et qui de plus fait partie des gens visés par la campagne de vaccination.  

"Lorsque nous avons ouvert l'an dernier, il n'y a pas eu le moindre cluster. Il est bien dommage d'être fermé, surtout avec une clientèle qui est majoritairement vaccinée. J'espère que l'Etat ne va pas nous faire le coup des stations de ski, sinon la situation risque d'être bien compliquée pour les collectivités comme les nôtres" - Dominique Fourcade, le maire d'Ax-les-Thermes. 

Plusieurs stations thermales de la région lancent donc un appel à l'aide et attendent des nouvelles pour démarrer leur saison. Une saison qui s'annonce de toute manière tronquée pour l'année 2021. Avec 28 stations, principalement réparties dans les Cévennes ou encore dans les Pyrénées, l'Occitanie est la première région thermale de France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess