Économie – Social

A Toulouse, les PME séduites par le système du temps partagé

Par Lola Fourmy, France Bleu Toulouse et France Bleu lundi 26 octobre 2015 à 19:56

Isabel Leon,chargée de développement chez Compétence +
Isabel Leon,chargée de développement chez Compétence + © Radio France - Lola Fourmy

Alors qu’on enregistre une baisse du nombre de chômeurs au mois de septembre (-0.7% en France, -0.1% en Midi-Pyrénées), un nouveau système attire de plus en plus de PME et de TPE : le temps partagé. Le salarié travaille dans plusieurs entreprises à la fois mais avec un seul et même CDI.

Ce lundi, Christine Dominguez est penchée sur un contrat, dans son bureau chez Nexio, entreprise spécialisée dans l’électromagnétisme. Christine est juriste, spécialisée dans le droit du commerce et de la propriété intellectuelle, il y a 4 ans elle a signé un CDI chez "Compétence +" un Groupement d’employeurs toulousains.

Christine veut multiplier les expériences mais sans perdre la sécurité de l’emploi, avec le système du temps partagé c’est l’idéal pour elle. Elle est deux jours chez Nexio, un ou deux jours dans d’autres entreprises toulousaines. Elle a même pu demander un contrat à 4/5ème, ça lui laisse un jour de plus pour s’occuper de son jeune fils.

Ça permet d’avoir plus de collègues, et donc plus de réseau !

Mais plier ses affaires, trimbaler des dossiers, ce n’est pas un inconvénient pour la jeune juriste, au contraire. Elle se perfectionne dans différents domaines du droit, elle agrandit son réseau de clients, et puis elle n’est pas obligée de supporter telle ou telle ambiance puisqu’elle n’est pas tous les jours dans la même entreprise.

Reportage sur le système du temps partagé avec Compétence +

Christine Dominguez, juriste salariée à temps partagé chez Compétence + - Aucun(e)
Christine Dominguez, juriste salariée à temps partagé chez Compétence + - Lola Fourmy

C’est un bon équilibre avec les salariés, c’est une méthode un peu révolutionnaire ! Fred Amoros-Routié patron de Nexio

Fred Amoros-Routié a adhéré à Compétence + il y a quatre ans. Débordé, ce patron de PME était obligé d'accomplir des tâches annexes lui-même, il n'avait ni les moyens, ni l’utilité d’embaucher une personne à temps plein en CDI.

Il a alors décidé de partager ses salariés avec d’autres entreprises, via le Groupement d’employeur Compétence +. Il a désormais une juriste et un informaticien à temps partiel. Pour les TPE et PME c’est souvent un gros budget d’investir sur un poste, surtout quand celui-ci n’est pas indispensable chaque jour, pourtant ça relance l’activité, la performance de ces entreprises.

Il y a de la solidarité entre les dirigeants, sinon on n’aurait pas pu créer ces postes, alors on a décidé de s’associer. Fred Amoros-Routié

En France les PME-TPE emploient 50% des actifs, elles sont donc des entreprises indispensables à l’économie française et c’est aussi pour favoriser leur développement que Compétence + a été fondé il y a cinq ans. Aujourd’hui le Groupement d’Employeurs Toulousains Compétence + met en relation une quarantaine d’entreprises spécialisées dans l’innovation avec quinze salariés. Elle recrute des personnes qualifiées de bac +2 à bac + 5 dans les domaines des métiers supports : contrôleurs de gestion, chargées de communication, informaticiens et bien d’autres. Explications d'Isabel Leon, chargée de développement chez Compétence +.

Explications d'Isabel Leon, chargée de développement chez Compétence +

C’est le groupement d’employeurs qui embauche les salariés en temps partagé. Il leur offre un CDI au même salaire qu’un contrat dit classique, mêmes avantages aussi : les vacances, les cotisations. Les salariés mutualisés ont aussi la possibilité de prendre un temps partiel, l’association adapte leurs besoins à ceux des entreprises.

Aujourd’hui le système du temps partagé apparaît comme une alternative à l’antique CDI à vie dans une même entreprise. Une alternative qui demande de la souplesse et de l’adaptabilité, tant du côté de l’employeur que du salarié. Peut-être la voie d’un changement de mentalité dans le monde du travail.