Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Toulouse : l'Espace Saint Georges va se transformer

jeudi 30 mars 2017 à 20:44 - Mis à jour le vendredi 31 mars 2017 à 8:14 Par Vanessa Marguet et Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

Les travaux vont démarrer au cours du second semestre 2017 et dureront 21 mois. L'Espace Saint Georges, ce centre commercial situé en plein cœur de Toulouse, va être rénové pour attirer de nouvelles enseignes, avec une modification de l'axe de circulation et beaucoup plus de lumière.

L'Espace St Georges va être rénové à partir du second semestre 2017 et pendant 21 mois.
L'Espace St Georges va être rénové à partir du second semestre 2017 et pendant 21 mois. © Radio France - Vanessa Marguet

Toulouse, France

L'espace Saint Georges, le centre commercial situé en plein centre ville de Toulouse, sous la place Occitane, a vieilli depuis sa création en 1978. Aujourd'hui, seule la moitié des boutiques est occupée. Les visiteurs sont nombreux, près de 5 millions par an, ce qui est très important pour un centre commercial de ce type, mais ils ne restent que 15 minutes en moyenne, contre 45 dans les autres galeries comparables.

Aujourd'hui, on a près de 60% des gens qui ne font que passer dans ce centre commercial - le directeur de l'Espace Saint Georges, Pascal Sanvoisin

Le gestionnaire Terranaé de l'Espace Saint Georges a donc lancé des études pour rénover cette galerie et attirer de nouvelles enseignes. L'heure est maintenant de passer aux travaux. Ils devraient démarrer dans le courant du second semestre 2017, menés par la société Alamo et le cabinet lyonnais Sud Architectes. L'idée principale est de modifier les axes de circulation dans la galerie. Aujourd'hui, il y a deux chemins possibles, il n'y en aura plus qu'un, pour que les visiteurs passent devant toutes les boutiques. Cet axe sera de plus élargi et sérieusement relooké, avec beaucoup de vitrages et l'utilisation de la lumière naturelle.

Le projet de l'architecte Christophe Köhler est de créer une ambiance de clairière au centre de la galerie - Aucun(e)
Le projet de l'architecte Christophe Köhler est de créer une ambiance de clairière au centre de la galerie - Crédit : Sud Architectes

L'architecte Christophe Köhler veut créer au centre de cet espace commercial une "clairière de verre". Il veut utiliser des poteaux stylisés pour symboliser des troncs d'arbres et "créer des jeux d'ombres et de lumières". Il y aura aussi un nouvel escalier en verre qui partira du centre de la galerie pour relier la place Occitane.

Les travaux devraient durer 21 mois au total et se feront sans fermeture des commerces. Il y aura plusieurs phases et le gros du chantier se fera la nuit, pour un coût total de 10 millions d'euros. Le but, à terme, est d'attirer de nouveaux commerces. Le directeur de l'Espace Saint Georges Pascal Sanvoisin explique : "jusqu'ici ce centre commercial a été pensé pour le femme active de 35 - 45 ans, désormais le but est d'attirer une clientèle plus familiale et plus jeune".

Quels nouveaux commerces ?

Quand on l’interroge sur les noms du futurs commerces, le directeur joue la carte du suspens pour l'instant. Il parle d'une "nouvelle enseigne qui n'existe pas encore à Toulouse" pour jouer les locomotives de cet espace st Georges relooké. Il s'agira d'une autre moyenne surface de 1000 m². Le magasin Casino lui sera toujours là, avec la même taille et d'autres plus petites boutiques sont attendues, mais pas de restaurants, seulement du snack car l'idée est aussi de redonner une deuxième jeunesse à la place Occitane en surface.

Le reportage de Vanessa Marguet

L'analyse du géographe : "Il faut repenser l'offre commerciale des galeries de l'hyper-centre"

L'Espace Saint-Georges n'est pas la seule galerie marchande toulousaine à chercher un second souffle. À moins de deux kilomètres de là, l'espace Reflets Compans en pleine rénovation ne parvient pas à fidéliser ses clients et ses commerçants. Philippe Dugot, est maître de conférence en géographie à l'université Jean-Jaurès et chercheur au Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST-CIEU). Il était l'invité de France Bleu Toulouse ce 31 mars pour analyser ce désamour des Toulousains envers leurs centres commerciaux de l'hyper-centre.

Philippe Dugot, enseignant chercheur en géographie à Toulouse II -Jean Jaurès. - Radio France
Philippe Dugot, enseignant chercheur en géographie à Toulouse II -Jean Jaurès. © Radio France - Alban Forlot

Quand on a une galerie marchande en ville qui ressemble trait pour trait aux centres commerciaux de la périphérie, ça ne peut pas fonctionner. — Ph. Dugot

L'INVITÉ EN UN CLIC - Ph. Dugot "Il n'y a pas que la question du parking qui explique les problèmes des centres commerciaux de ville"