Économie – Social

Toulouse : la résurrection des chaussures Myma

Par Julien Laignez, France Bleu Toulouse dimanche 18 octobre 2015 à 6:00

Arnaud Thersiquel fondateur des ateliers Tersi à T
Arnaud Thersiquel fondateur des ateliers Tersi à T © Radio France - Julien Laignez

Emblème de la chaussure pour femme de qualité, Myma c'était à la fois une marque et une usine qui a compté jusqu'à 300 salariés et a fermé ses portes dans le quartier des Minimes en 2004. Grâce à la ténacité du petit-fils du fondateur, 4 nouveaux modèles ressortent début novembre.

On peut fabriquer et vendre en France des chaussures de qualité !  

C'est la conviction d' Arnaud Thersiquel, 25 ans, petit-fils du fondateur de l'usine et de la marque Myma en 1934 dans le quartier des Minimes à Toulouse. Diplômé d'une école de commerce le jeune homme s'est lancé l'an dernier en créant les ateliers Tersi. Une start' up qui vend sur  http://atelierstersi.fr/ des chaussures pour femme made in France,  en édition limitée crées par des artistes. 

Aujourd'hui Arnaud Thersiquel poursuit l'aventure et la saga familiale avec début novembre la renaissance des chaussures Myma. 4 modèles vendus sur Internet mais aussi en boutique à Toulouse dans ce magasin  https://www.facebook.com/Le-Coq-dInde-526727620781551/

Et aujourd'hui encore le nom Myma fait tilt auprès des toulousaines Julien Laignez 

Saga Myma à Toulouse explications

 

Les miniatures des 50 best sellers Myma, " Bibliothèque vivante" d' Arnaud Thersiquel 

reproductions miniatures de chaussures Myma  - Radio France
reproductions miniatures de chaussures Myma © Radio France - Julien Laignez

le jeune créateur toulousain Arnaud Thersiquel décrit une responsabilité par rapport à un héritage mais aussi un savoir faire, celui de la chaussure fabriquée en France. Les 4 nouveaux modèles vendus dans quelques jours s'inspirent des anciens modèles Myma, remis au goût du jour. 

Arnaud Thersiquel évoque les nouveaux modèles Myma