Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : Latécoère annonce un plan de restructuration

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

L'équipementier aéronautique toulousain Latécoère annonce un plan de restructuration qui devrait se traduire à horizon 2020 par la suppression de 236 postes en France dont l'essentiel sur son site de Toulouse selon les syndicats.

le siége de Latécoère à Toulouse
le siége de Latécoère à Toulouse - Olivier Lebrun

Sous traitant de premier rang d'Airbus et de Boeing, l'équipementier aéronautique Latécoère a présenté ce mardi aux syndicats un plan baptisé "transformation 2020" destiné selon la direction à réorganiser sa production en France et dans le monde. Pour le groupe qui emploie près de 5.000 personnes dont 2350 dans l'Hexagone cela pourrait se traduire dans les 3 ans à venir par la suppression de 236 postes

Après sa restructuration financière finalisée l'an dernier, le groupe passe donc à sa réorganisation industrielle. Selon la direction il s'agit de se mettre en ordre de bataille pour répondre aux futurs programmes de ses principaux clients. Cela se traduira par la fermeture du site de Louey pres de Tarbes et le transfert de certaines activités du site historique de la rue de Périole à Toulouse vers les usines de Gimont dans le Gers et de Liposthey dans les Landes. Selon les syndicats Toulouse pourrait perdre un tiers de ses effectifs dans ce plan

Une nouvelle usine construite près de Toulouse

Si certaines activités seront relocalisées en France,  un site de petit assemblage à faible valeur ajoutée sera créé en Bulgarie. Par ailleurs 20 millions d'euros seront investis dans la création d'une nouvelle usine à proximité de Toulouse sans plus de précision. Une centaine d'emplois y seraient transférés. Il s'agirait du premier investissement lourd de Latécoère depuis longtemps.

Cette réorganisation de la production se soldera par la suppression nette de 236 postes au maximum avance la direction. Grâce à des départs volontaires, des reclassements internes et externes, elle espère limiter au maximum le nombre de licenciements. Ce plan pourrait être opérationnel en novembre prochain. Suspendue ce mardi à la demande du groupe, la cotation en bourse du titre devrait reprendre ce mercredi matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess